Accueil > Bracelet connecté > Aux USA, l’assurance santé coûte moins cher grâce aux bracelets connectés
samsung-garmin-santé
Bracelet connecté Santé - Bien-être

Aux USA, l’assurance santé coûte moins cher grâce aux bracelets connectés

La compagnie d’assurance UnitedHealthcare cherche à intégrer aujourd’hui les wearables Garmin et Samsung dans son programme « bring your own device ». Cela permettrait aux membres atteignant leurs objectifs de marche quotidienne d’être récompensés financièrement par la compagnie. 

Le programme UnitedHealthcare Motion vous permet de gagner jusqu’à 4 $ par jour (maximum 1 000 $ par an) en crédits HSA ou HRA si les objectifs de fitness spécifiques de l’entreprise sont atteints par le patient. Pour cela, vous devez utiliser un Samsung Gear Fit2 Pro, un Gear Sport ou un Garmin Vivosmart.

Les trackers d’activités seront disponibles à prix réduits (voir même gratuits) pour les participants du programme via une page dédiée du site UnitedHealthcare. Qualcomm participera à la sécurisation des données transmises à l’assureur via l’application Motion ainsi qu’à l’intégration des appareils que les utilisateurs possèdent.

Le programme permet aux participants d’obtenir un avantage financier sur leur soin de santé mais également de prendre soin de leur santé en marchant quotidiennement.

1 Partages

Lucie Espin

1 commentaire

  • Ouch la belle atteinte à la vie privée qu’on craignait !!

    Exactement ce qu’il se disait quand les bracelets connectés sont sortis ! Si en faisant tout ça tu gagnes de l’argent ça veut donc bien dire que ceux qui ne font rien payes plus !
    « Vous n’avez pas fait vos 10 000 pas par jours. Augmentation de 2€. »
    « Vous avez pris deux kilos. Grâce à votre balance connectée nous voyons que c’est du gras et non du muscle. Augmentation de 2€. »

    « Bonjour je suis le banquier, pour votre prêt immo je regarde votre état de santé connecté… Ah pour vous le prix de l’assurance est doublé car vous êtes gros/fumeur/non-sportif. Vous ne pouvez pas payer ? Tant pis au revoir monsieur. »

    Connectez-vous qu’ils disaient.

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire