Accueil > Casques Bluetooth : guide d’achat et comparatif

Casques Bluetooth : guide d’achat et comparatif

Guide d'achat des casques bluetoothAh, la musique ! Que cela soit dans les transports en commun ou – pour les plus chanceux – au travail, en streaming ou à la radio, rares sont les personnes qui n’en écoutent pas dans leur journée. C’est aujourd’hui avec un grand plaisir que nous inaugurons la nouvelle rubrique « Musique » de Stuffi, avec un guide d’achat consacré aux casques Bluetooth !

Comment choisir son casque Bluetooth pour Noël ?

Avant toute chose, il faut vous poser la question de l’utilisation de votre casque : si la qualité du son et le confort semblent les deux critères principaux, certains préféreront un casque doté d’une grande autonomie pour leurs déplacements, d’autres avoir une application dédiée pour les fonctionnalités, etc. Surtout, il faut avouer qu’arrivé à une certaine gamme, les différences de qualité de son et de confort se réduisent grandement.

Afin de faire votre choix, nous ne pouvons donc que vous conseiller de définir vos priorités entre :

  • La qualité du son
  • L’isolation / la réduction de bruit active (on vous explique ça en bas de page)
  • Le confort
  • Les fonctionnalités / l’application dédiée
  • L’autonomie
  • Le prix
  • Le design

Enfin, une règle d’or lorsque vous achetez un casque audio : allez l’essayer ! Chacun écoute différents types de musique, et l’appréciation de la qualité du son est toujours en partie subjective. Ne vous contentez donc pas de suivre les tests, essayez les casques puis commandez les sur Internet car les prix y sont souvent moins chers. Ceci étant dit, passons à notre sélection des meilleurs casques Bluetooth !

Les meilleurs casques Bluetooth en 2017

  1. Parrot Zik 3 : les meilleures fonctionnalités
  2. Bose QuietComfort 35 : légèreté & isolation
  3. Sony MDR 1000x : le bon compromis
  4. Plantronics BackBeat Pro 2 : le meilleur à moins de 300€
  5. Marshall Mid : le meilleur à moins de 200€

Les meilleures fonctionnalités : Parrot Zik 3

Quelque peu en difficulté sur le marché des drones depuis plusieurs mois, le français Parrot compte en partie sur son excellent Parrot Zik 3 et son application dédiée pour obtenir de meilleurs résultats cette année.

Lors des tests, nous avons grandement apprécié les commandes tactiles sur l’écouteur droit dont la précision a encore été améliorée depuis le Zik 2. Le tout est très intuitif et naturel.

Au niveau des fonctionnalités, il embarque une bonne réduction du bruit adaptable (le street mode permet d’entendre les bruits extérieurs), une des meilleures gestions d’appel par casque et un capteur de présence amélioré.

Dommage, cependant que l’autonomie n’ait pas été encore plus améliorée, car ce casque sera presque tout le temps utilisé en mode actif et 8 heures est l’une des moins bonnes autonomies que l’on ait testé. En revanche, il est trop rare d’avoir une batterie amovible pour ne pas le noter.

Enfin, L’application est toujours aussi efficace et permet une personnalisation du son tout simplement bluffante. Le Parrot vous permet d’écouter la musique que vous aimez de la manière dont vous l’aimez, et c’est là que réside son principal point fort.

Légèreté & Isolation : Bose QuietComfort 35

La renommée de Bose n’est plus à faire dans le domaine de la musique. Si celle-ci était surtout due à leurs enceintes d’excellente facture, l’entreprise américaine a marqué les audiophiles avec la sortie de son QC25 et son excellent système de réduction du bruit en 2014.

Aujourd’hui c’est son petit frère le QC35 qui nous intéresse. Sorti en 2016, ce modèle apporte enfin le sans fil sur un casque Bose ! Visuellement, il est le digne successeur du QC 25 : un design sobre typique à Bose et deux coloris au choix à l’achat : gris et noir.

En pratique, on a beaucoup aimé le confort remarquable de ce casque. Du haut de ses 234 grammes, il se laisse porter plusieurs heures d’affilée sans gêne particulière. La réduction du bruit est au moins aussi efficace que sur son grand frère, c’est à dire excellente.

La connexion en Bluetooth ou NFC se fait très rapidement et on peut y appairer plusieurs périphériques à la fois sans difficultés. L’annonce vocale de la batterie et des appels est appréciable, quant à l’autonomie annoncée de 20h en Bluetooth elle à même été dépassée lors de nos tests (jusqu’à 22 heures). Le casque est vendu avec sa housse de transport rigide et plusieurs outils de connectique.

Ce que l’on regrette, c’est que l’application Bose Connect ne propose pas de fonctionnalités réellement nouvelles, même si l’effort d’en proposer une est appréciable. Enfin, la batterie non amovible peut être un frein à l’achat sur un produit aussi cher pour éviter un aller-retour au SAV ( qui au passage est excellent chez Bose).

Un bon compromis : Sony MDR 1000x

 

En tant qu’entreprise innovatrice dans le domaine de la musique, on en attend souvent beaucoup de Sony lors de la sortie de ses nouveaux produits. Le Sony MDR-1000X a de quoi séduire avec un son de qualité et quelques innovations sur les fonctionnalités.

Le design est soigné et minimaliste, très bien pensé et toutes les commandes sont accessibles facilement que cela soit par le tactile sur l’oreillette droite ou encore les boutons physiques sur la gauche.

Côté confort, les 276 grammes du casque sont bien répartis et ce-dernier se fait facilement oublier une fois sur la tête. Des fonctionnalités comme l’ « Ambient Sound » ou le « Quick Attention » permettent d’ailleurs de prendre conscience des bruits extérieurs sans avoir à enlever le casque, ce qui est un vrai point fort.

Avec 20h annoncées en Bluetooth avec l’ANC et environ 4 heures pour se recharger pleinement, le MDR-1000X se place au niveau du Bose en termes d’autonomie ce qui n’est pas anodin pour un casque sans fil. L’annonce vocale est présente pour l’appairage, l’allumage et la sélection des modes, mais malheureusement uniquement en Anglais.

Enfin, on regrette principalement l’absence d’application dédiée qui aurait pu permettre de pousser encore plus loin l’expérience utilisateur. Au final, le Sony MDR-1000x vient tutoyer les plus grands et s’impose comme une sérieuse option sur le marché des casques connectés.

Le Meilleur à moins de 300€ : Plantronics BackBeat Pro 2

plantronics recto verso

 

Leader mondial des micro casques pour les télécommunications, Plantronics s’est lancé depuis quelques années dans les casques à réduction de bruit pour particuliers avec sa gamme « BackBeat ». La firme américaine a pris en compte les requêtes de ses utilisateurs dans son second modèle, plus confortable, moins gros et un son toujours aussi bon !

Après le succès de son premier modèle, Plantronics améliore son casque à réduction de bruit pour nous proposer ici un casque muni d’un excellent rendu sonore, très dynamique avec des basses légèrement en avant. L’autonomie est la meilleure qu’on ait testée sur un casque avec ANC : 25 heures avec la réduction de bruit et 40 heures en passif.

Le design, bien que repensé par rapport au premier modèle (35% plus compact) ne plaira pas à tout le monde, ce casque restant assez volumineux. Pour autant, l’espace est très bien exploité et les commandes sont toutes facilement accessibles : volume, activation / désactivation de la réduction de bruit, activation des micros extérieurs, appairage, etc.

Aucune des fonctionnalités principales ne semble avoir été oubliée dans ce casque qui certes ne dispose pas d’application dédiée, mais propose un des meilleurs sons brut, sans retouche numérique comme peuvent le faire Bose et Parrot.

La connexion Bluetooth se fait presque toute seule et il est possible comme pour le Bose QC35 d’appairer plusieurs appareils en même temps et ainsi passer facilement de l’un à l’autre.

Au final, le Plantronics BackBeat Pro 2 est un excellent rapport qualité/prix si vous recherchez un meilleur casque que le Marshall Mid sans avoir à dépenser 350€.

Le meilleur à moins de 200€ : Marshall Mid

Marque charismatique du rock anglais, Marshall est devenue très célèbre grâce à ses amplificateurs pour guitare électrique. Le design « signature » de la marque est resté le même depuis les débuts de la compagnie et le Marshall Mid ne fait pas exception.

Second casque sans fil de la marque après le Major II Bluetooth dont il s’inspire grandement, ce casque supra-aural promet une autonomie monstrueuse de plus de 30h en bluetooth !

Étant donné que ce casque est le seul supra-aural du test, on rappellera ici que cela signifie que les coussinets viennent se poser sur l’oreille plutôt qu’autour. Certains en préféreront le son, d’autres préféreront le confort des circum-auraux.

Quoi qu’il en soit, on doit avouer qu’après quelques heures d’adaptation à la tête de son utilisateur, le Mid est plutôt confortable et isole bien pour un circum-aural.

Le son est très bon, le design compact avec un arceau pliable (très pratique pour le transporter) et son autonomie est excellente : plus de 30 heures en bluetooth.

Alors oui, le casque ne propose ni commandes tactiles, ni réduction du bruit active, ni application dédiée, ce qui explique grandement son autonomie. Cependant, comme nous vous le disions en introduction, le choix du casque est personnel et certains sacrifieront sans hésiter le tactile ou l’ANC pour plus d’autonomie, un casque moins épais ou simplement moins cher.

Les conseils de la rédaction

Une fois n’est pas coutume, on ne terminera pas ce test sur un choix de la rédaction mais sur des conseils, étant donné que chacun des casques que l’on vous a présentés a ses propres atouts. Comme on vous le disait en introduction, un casque est un investissement qui répond à des critères très personnels.

Premièrement en fonction du budget, les plus serrés se dirigeront vers le Marshall Mid ou le Parrot Zik 2 (on le mentionne dans la fiche du Zik 3)  qui sont tous les deux à moins de 200€. Le Mid offrira une expérience nomade avec un design pensé pour le transport et une taille compacte, tandis que le Zik 2 sera plus confortable et embarque l’excellente application dédiée du français. Les deux designs sont très différents, chacun aura sa préférence.

Avec un apport financier légèrement supérieur, vous pourrez vous offrir l’excellent son du Plantronics BackBeat Pro 2. Doté d’un bon confort mais sensiblement volumineux, le dernier casque de la firme américaine offre la plus belle autonomie de notre test : 25 heures en Bluetooth avec réduction de bruit et 40 heures en passif !  Une option solide à moins de 300€ qui ravira les audiophiles.

Enfin, si vous avez la possibilité d’investir plus de 300€ alors il vous restera à faire votre choix entre les trois têtes d’affiche de notre comparatif : le Sony MDR-1000x, le Bose QuietComfort 35 et le Parrot Zik 3. Tous les trois sont excellents.

Si vous recherchez un casque avec une très bonne réduction du bruit pour profiter de votre musique en paix, le Bose QC35 est fait pour vous. Léger et doté de la meilleure ANC du marché, il vous isolera dans un cocon musical où que vous soyez.

Le Parrot Zik 3 est clairement le plus complet au niveau des fonctionnalités : la gestion des appels est excellente, l’application permet une personnalisation complète du son et le capteur de présence joue très bien son rôle. Point négatif cependant, l’autonomie est encore en-dessous de ce que proposent les concurrents, 8 heures sont un peu justes.

Enfin, le Sony MDR-1000x propose une bonne alternative : la réduction du bruit est de haute volée et quelques fonctionnalités inédites comme le « Quick Attention » sont vraiment appréciables. La batterie est au niveau de celle du QC35 et le confort est très bon.

Au final, ces trois casques font sensiblement la même chose (réduction de bruit, confort, fonctionnalités). Si notre choix devait réellement s’arrêter sur l’un d’entre eux cela serait probablement sur le Parrot, qui propose des fonctionnalités vraiment abouties et permet une expérience utilisateur personnalisée.

ANC ? Réduction de bruit active ? On vous explique !

L’ANC – pour Active Noise Control – est une technologie présente sur la majeure partie des casque audio haut de gamme permettant d’atténuer grandement les bruits provenant de l’extérieur.

source : numerama

Des microphones placés sur le casque enregistrent les ondes sonores extérieures et un appareil dans les écouteurs produit des fréquences sonores inverses en temps réel. En pratique, cela donne l’impression d’être dans un pièce insonorisée où l’on n’entend presque rien !

C’est bien sûr un régal pour les amateurs de musique, mais cela peut nécessiter une courte période d’adaptation si c’est la première fois que vous l’utilisez. Dans un environnement urbain, vous risquez de ne pas entendre tout ce qu’il se passe autour de vous, alors soyez prudents.