Accueil > Voiture connectée > New York : un boitier connecté pour une assurance auto moins chère
Véhicules autonomes

New York : un boitier connecté pour une assurance auto moins chère

Une flotte de 400 véhicules new-yorkais a été équipée de boitiers connectés capables de recueillir et des transmettre des informations sur le comportement routier du conducteur du véhicule. Un dispositif qui pourrait s’avérer bien utile pour déterminer les primes d’assurance. 

Offrir des réductions sur l’assurance auto aux conducteurs ayant une conduite souple et prudente, c’est l’idée derrière le projet actuellement en expérimentation dans les rues de New York. Ce sont ainsi 400 véhicules, issus de flottes d’entreprises mais également des véhicules particuliers, qui ont été équipés de boitiers spéciaux dans le cadre du programme, baptisé Drive Smart.

Le boitier vient en fait se brancher sur une prise, nommé OBD-II, se situant sous le tableau de bord, et présente sur tous les véhicules de série construits après 1996. Il enregistre sans interruption la vitesse du véhicule, l’heure, les freinages puissants, les coups de volant, ou encore la localisation par GPS du véhicule. Ces différentes données sont envoyées au smartphone du conducteur, lequel les transmet automatiquement aux serveurs de la société à l’origine du projet.

En fonction des données récoltées, et donc de son comportement au volant, le conducteur peut se voir proposer des réductions sur son assurance automobile. Une conduite souple, et donc économe en carburant, est également largement valorisée. Un argument écologique rentre donc en ligne de compte.

Ce type d’innovation pourrait révolutionner l’évaluation du risque, qui constitue une partie du métier de l’assureur. Elle pourrait permettre à ce que, à terme, les conducteurs prudents soient (enfin) vraiment récompensés pour leur bon comportement au volant.

Barthélémy Touraine

Amateur de montres et persuadé que les objets connectés sont notre avenir, j'aime dénicher des projets innovants sur des sites de crowdfunding.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire