Accueil > Bracelet connecté > Under Armour fait une entrée fracassante dans les objets connectés
Under Armour fait une entrée fracassante dans les objets connectés
Bracelet connecté Sport

Under Armour fait une entrée fracassante dans les objets connectés

Under Armour avait annoncé lors du CES 2015 un partenariat de grande ampleur avec HTC. Aujourd’hui, on découvre de quoi il s’agit : les deux ont collaboré sur un écosystème fitness complet, qui inclut notamment un bracelet connecté, une balance connectée, un capteur de fréquence cardiaque, des oreillettes sans fil, des chaussures connectées ainsi qu’une nouvelle application Record. Un package « Healthbox » inclus les trois premiers produits. Rien que ça !

L’équipementier américain avait déjà eu un stand gigantesque l’année passée, sur lequel il affichait fièrement les différentes applications fitness qu’il a acquis au fur et à mesure des mois (MyFitnessPal restant le record absolu). Cette fois-ci, Under Armour va le compléter avec une suite complète d’objets connectés pour le fitness capables pour la plupart de rivaliser avec les produits concurrents actuellement sur le marché.

Le ‘UA Band’ est clairement à la hauteur

Le premier objet connecté de la marque n’est autre qu’un bracelet connecté, baptisé UA Band. Déjà lui est assez compétitif, puisqu’il offre un capteur de fréquence cardiaque intégré, sait distinguer les activités physiques pratiquée de manière automatique, et suit évidemment le nombre de pas, les calories et le sommeil.

Sur l’esthétique, on retrouve la petite touche de HTC, qui rapproche sur le design le UA Band plutôt vers un Nike Fuelband (qui n’est plus disponible) qu’un Jawbone UP3 (après tout, Under Armour est une marque qui assume complètement son côté sportif). Les coloris rappellent fortement le Mio Fuse (rouge et noir), et l’écran monochrome s’avère assez discret et simple. L’autonomie annoncée pour le bracelet connecté Under Armour est d’environ une semaine.

Le UA Band peut-être soit vendu dans la Healthbox (400$ pour le UA Band, la balance et le capteur de fréquence cardiaque), soit indépendamment pour 180$. Il se place clairement dans la fourchette haute du marché, mais ses caractéristiques sont quand même assez séduisantes. A noter que la Healthbox est actuellement déjà en précommande sur le site officiel de la marque, avec des livraisons qui auront lieu à partir du 22 janvier 2016.

UA Band

Une balance connectée pour rivaliser avec Runtastic

Under Armour est le second à dévoiler une balance connectée lors de ce CES, après celle de Polar. Celle de Under Armour est connectée en Wi-Fi (contrairement à celle de Polar qui utilise le Bluetooth) et rappelle très légèrement le design de la très populaire Smart Body Analyzer de Withings – en un peu moins travaillé. Encore une fois, on retrouve une petite touche HTC dans la finition (assez masculine). L’écran noir et blanc peut  afficher le poids, la masse grasse, et sait distinguer différents utilisateurs automatiquement. Les informations sont ensuite envoyées en Wi-Fi sur l’application mobile Record qui affiche l’évolution au fil du temps.

Comme le UA Band, la balance connectée est commercialisée soit dans la Healthbox (400$), soit indépendamment pour un prix de 180$. C’est particulièrement élevé par rapport à ce qui se fait sur le marché : la Runtastic Libra (119$) ou la Withings Smart Body Analyzer WS-50 (149€).

Balance Under Armour

Un capteur de fréquence cardiaque

Under Armour avait déjà son cardio-fréquencemètre, le Armour39. La marque sort désormais une nouvelle version du produit dont le design est peut-être un peu plus abouti. Au milieu, un petit logo Under Armour change de couleur pour afficher l’intensité de l’effort du porteur – ce qui ne va pas sans rappeler le système de couleur employé par Mio sur ses bracelets connectés. Il se connecte en Bluetooth et il est compatible avec plusieurs applications mobile. Le prix du cardio-fréquencemètre indépendant du  reste est de 80$.

Capteur de fréquence cardiaque

Des écouteurs Under Armour en partenariat avec JBL

Ces nouvelles oreillettes baptisées UA Headphones Wireless sont assez classiques et adaptées à une utilisation sportive : résistance à la sueur, aux goûtes et autres intempéries relatives à la vie d’un sportif. Une déclinaison avec un capteur de fréquence cardiaque intégré sera commercialisée par la suite, pour 70$ de plus. La version classique des écouteurs Under Armour X JBL est commercialisée elle aussi pour 180$.

Ecouteurs Under Armour
Ecouteurs Under Armour X JBL (crédit photo : CNET)

Les chaussures connectées SpeedForm Gemini 2

Under Armour a déjà une grande gamme de chaussures. Voilà qu’il décline son blockbuster Gemini en une chaussure connectée, baptisée SpeedForm Gemini 2. La chaussure intègre une série de capteurs capables de mesurer le nombre de pas, les distances parcourues ou la vitesse du porteur – qui seront ensuite envoyées sur l’application Record. La particularité de cet « objet connecté » est qu’il n’a jamais besoin d’être rechargé : les chaussures fonctionnent avec l’énergie produite (et la batterie n’est donc pas accessible). Les chaussures ne font pas partie de la Healthbox, et pourront être achetée à partir du 29 février pour 150$.

Chaussures connectées Under Armour

L’application (agrégateur) Record totalement revue

Under Armour a aussi profité de cette année pour complètement revoir l’esthétique de son application Record, qui agrège les données enregistrées par les différentes applications mobiles fitness qu’il possède. Avec l’intégration de MyFitnessPal, Endomondo ou encore MapMyRun, Under Armour se devait d’offrir une version de son application à la hauteur. Elle le paraît beaucoup plus avec l’agrégateur qui s’avère être une alternative à un Apple Health ou un Google Fit dans une large mesure.

Record Under Armour

 

3 Partages

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire