Accueil > Bracelet connecté > Avec le Netatmo June, finis les coups de soleil !
June de NetAtmo
Bracelet connecté Santé - Bien-être

Avec le Netatmo June, finis les coups de soleil !

Les Français sont décidément en très grande forme pour ce CES 2014 ! Netatmo a dévoilé lors du salon son bracelet qui protège du soleil, le June. La société s’est d’abord fait connaitre grâce à sa station météo design et intelligente puis, plus récemment, grâce à son thermostat qui vient directement concurrencer le Nest de Tony Fadell.

Comment fonctionne le June de netatmo ?

Le bracelet June est relié à votre smartphone (iOS uniquement pour l’instant) et capte les rayons UV. Comme il connait votre type de peau, il va vous prévenir lorsque l’ensoleillement auquel vous êtes exposé est trop dangereux pour la santé. A cela, il indiquera quel type (et quel degré) de protection solaire vous devrez appliquer pour protéger au mieux votre peau. Netatmo avance comme arguments que le soleil peut être néfaste pour la santé et qu’il est important d’être vigilant. Le June est pour l’instant uniquement résistant à l’eau, mais pas encore waterproof, vous ne pourrez donc pas vous baigner avec (c’est rapé pour les vacances de cet été!). Le bracelet Netatmo est connecté via Bluetooth Low Energy, ce qui permet de prolonger significativement la durée de vie de la batterie : environ un mois.

Un accessoire de mode, pour vous mesdames

Ce bracelet connecté est très féminin, et Netatmo a d’ailleurs basé toute sa communication sur ce fait. Très proche d’un bracelet bijou, le capteur en lui-même a une forme de pierre précieuse et il est disponible en trois coloris : or, argent et noir. La disponibilité est annoncée au deuxième trimestre 2014, ce qui vous permettra d’en profiter pendant la période estivale, où le soleil est particulièrement fort. Quant au prix, il devrait tourner aux alentours des 95€.

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire