Accueil > Marché > Marché des wearables : Fitbit et Xiaomi éjectent Apple
Les résultats de l'étude de marché d'IDC
Bracelet connecté Marché Montre connectée Quantified Self

Marché des wearables : Fitbit et Xiaomi éjectent Apple

Le business des objets connectés évolue très rapidement et nous surprend donc lors des résultats dévoilés à chaque nouvelle fin de trimestre. Et la dernière comparaison entre le Q1 2015 et le Q1 2016 est flagrante : Apple est de loin devancée par les archi-leaders du marché pour la deuxième fois, à savoir Xiaomi et surtout Fitbit, qui avait déjà fait une percée significative l’an dernier.  

La marque à la Pomme se retrouve en effet en troisième position du classement établi par le cabinet d’études IDC, avec 7,5% de part de marché, contre 24,5% pour Fitbit, qui a réussi à vendre pas moins de 3,8 millions de bracelets (dont 1M de Blaze), et 19% pour Xiaomi !

Le chiffre d’Apple, qui peut sembler faible avec ses 1,5 million d’unités écoulées, s’explique grâce à plusieurs facteurs : tout d’abord, Apple ne vise pas le même public que des concurrents comme Fitbit, qui s’intéresse aux sportifs, ou Samsung, plutôt privilégié par les early adopters. La firme de Cupertino joue en effet énormément de son image de marque, et ce chiffre en est la preuve puisqu’un produit de qualité médiocre ne séduit pas les technophiles. D’ailleurs, la société de Tim Cook avait réussi à vendre 4,5 millions de sa Watch au trimestre précédent… Grâce aux fêtes de fin d’année.

Fitbit a quant à elle le quasi-monopole dans le domaine des trackers d’activité, et, bien que ne satisfaisant toujours pas ses actionnaires et ne sachant percer en bourse, réussit partout où elle entreprend, même dans ses procès contre son principal concurrent, Jawbone. Ces données ne feront que confirmer son avenir pérène, la marque se préparant déjà à lancer 2 nouveaux smartbands. La compatibilité de ses produits avec l’Amazon Echo, très plébiscité aux USA, devrait également jouer en sa faveur. Et ne parlons pas de son chiffre d’affaires record.

Et Xiaomi alors ? Et bien son business-model se base tout simplement sur le low-cost : le Mi Band se vend actuellement aux alentours de 14$ ! Sans compter que l’entreprise d’Hugo Barra vend la plupart de ses gadgets en Chine, soit sur un marché de près d’un milliard de clients où elle a réussi à vendre 10M de son flagship très rapidement, après une très bonne année 2015.

Derrière les grandes marques, on retrouve des outsiders non moins remarquables : Garmin arrive quatrième (4,6% de PDM), devant Samsung et BBK (3,6% chacun). Quand Garmin est très implanté aux USA, Samsung l’est plutôt en Corée et en Europe auprès des connaisseurs, tandis que la place de BBK dans ce classement s’explique par sa commercialisation de produits très abordables, à l’instar de Xiaomi, en Asie.

Mais ce qui est le plus important, c’est que l’on constate une réelle hausse des ventes de wearables sur un an : partis de près de 11,5 millions d’objets connectés vendus au Q1 2015, nous en sommes presque à 20 millions en ce début 2016 ! Tout cela ne présage que du bon pour les années à venir.

 

À propos de l'auteur

Valentin

Techno

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire