Accueil > Quantified Self > Santé - Bien-être > Les wearables pourraient connaitre avant vous votre état de santé
les wearables détectent les maladies
Bracelet connecté Santé - Bien-être

Les wearables pourraient connaitre avant vous votre état de santé

Certains de vos objets connectés pourraient être plus performants que votre médecin. Les wearables continuent de nous surprendre et de progresser  et pour preuve ils peuvent aujourd’hui détecter avant vous les symptômes de la maladie même si vous vous sentez bien.

Des chercheurs de l’Université de Standford ont effectué des test avec des wearables surveillant les signes vitaux et ont pu capter 3 jours avant l’arrivée de la maladie les premiers symptômes. Le rythme cardiaque, la température de la peau, les mesures prises, les calories brûlées et le sommeil, rien n’est laissé au hasard.

Des études réalisées sur différentes personnes ont montré que les résultats obtenus étaient très cohérents bien que pas toujours très précis. Cependant, sur l’un des sujets, les fluctuations de son rythme cardiaque et la température de sa peau ont montré des signes précoces de la maladie de Lyme. Alors que lui même se sentait bien. Ces signes furent confirmés par la suite par un médecin. Et ils ne s’arrêtent pas là, aujourd’hui les chercheurs mettent en place des algorithmes afin de mettre en lien les changements des signes vitaux avec les différentes maladies.

La découverte la plus fascinante de ce projet reste tout de même la possibilité que les wearables puissent révéler des différences physiologiques entre les individus quant à leurs sensibilités à l’insuline … Grâce à ces informations, il serait possible de détecter le risque de diabète de type 2.

Cette évolution est sûrement due à l’augmentation des coûts de santé ce qui conduit la médecine à trouver de nouvelles manières de gérer ses patients.

Source

Marine Herduin

Etudiante en communication, je suis une grande fan de digital et de nouvelles technologies mais également sportive à mes heures perdues.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire