Accueil > Bracelet connecté > Failles de sécurité sur les smartwatches pour enfants : attention danger !
Montre-enfnat

Failles de sécurité sur les smartwatches pour enfants : attention danger !

Garmin Vivoactive 3

Un rapport d’une association de consommateurs européens révèle que de multiples problèmes existent sur les smartwatches pour enfants. Notamment en ce qui concerne la sécurité et la confidentialité des données.

En ligne de mire de cet avertissement, la fonction GPS qui permet de localiser l’enfant portant une montre connectée. Pointée du doigt par le Norwegian Consumer Council (NCC) dans son rapport, cette fonctionnalité présente plusieurs défauts majeurs, notamment en termes de sécurité et de vie privée. Alors que les problèmes soulevés par ce conseil ne sont toujours pas en voie d’être résolus, il est fortement conseillé de « réfléchir à deux fois avant d’acheter ».

Dans ce rapport, 4 marques (Namely the Gator 2, Tinitell, Viksfjord, and Xplora) commercialisant des produits/applications défectueuses sur le marché Norvégien, mais aussi Américain, sont pointées du doigt. De très graves failles de sécurité ont été relevées sur les appareils et les applications commercialisées et pourraient, entre de mauvaises mains, être exploitées pour obtenir les coordonnées GPS, des informations personnels ou encore entrer en contact avec l’enfant. Tout ça sans avertissements aux parents. En outre, ce problème s’étend aussi à d’autres fonctionnalités basées sur la présence de micros sur un des modèles de montre accusées de violer la vie privée. Enfin, le rapport révèle le non-cryptage des données utilisateurs.

Cette révélation fait suite aux problèmes rencontrés par des entreprises de jouets connectés telles que CloudPets et My Friend Cayla. Elle intervient aussi après la mise en garde du FBI sur ces objets connectés pouvant nuire à la sécurité et à la vie privée des enfants du à la quantité d’information/données récoltées. Un comble pour ces entreprises qui vendaient leurs « jouets » sous le signe de la sécurité. D’autant plus que les termes concernant l’utilisation de ces données, de façon légale ou illégale, par la marque semblent très flous. Autres défauts venant entacher davantage la situation, la configuration d’alertes SOS ou la délimitation d’une zone sûre pour l’enfant sont, semble toutes, inutiles et faussement rassurantes pour les parents.

Ces accusations ne sont pas restées longtemps sans réponses et certains constructeurs se sont manifestés pour faire part d’un abus de la part de la NCC et tenter de rassurer les consommateurs. Dans un communiqué, la marque Tinitell veille à réaffirmer sa volonté de protéger les données personnelles de ses clients et rappelle qu’un audit externe a été réalisé pour garantir l’intégrité des produits et services de la marque.
Aucun autre des fabricants impliqué dans cette révélation n’a, pour l’instant, souhaité prendre la parole.
Garmin Fenix 5
Tags

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *