Accueil > Marché > Intel : Le Big Data pour étudier la maladie de Parkinson ?
Intel investit 25M$ dans Vuzix
Marché

Intel : Le Big Data pour étudier la maladie de Parkinson ?

La plupart des bracelets connectés actuels sont destinés à la quantification de l’activité physique des porteurs, le « Quantified Self ». On en attendant pas moins de la santé à proprement parler, qui est l’un des créneaux où les objets connectés sont censés apporter de vraies solutions. On pense notamment l’initiative de Microsoft pour les aveugles ou maintenant à Intel, qui vient de s’associer avec la Michael J. Fox Foundation pour mieux suivre et analyser les malades souffrant de la maladie de Parkinson.

L’ancien PDG Intel diagnostiqué de la maladie

Dans un communiqué de presse, les deux entités annoncent avoir pour objectif de créer d’une part une application mobile d’ici à la fin de l’année qui permettra aux patients de donner leurs sensations à tout moment (ainsi que les médicaments qu’ils utilisent) et d’autre part, un suivi avec l’appui de bracelets / montres connectés. L’idée est ensuite de regrouper toutes les données des malades pour ensuite permettre aux chercheurs d’analyser des chiffres en masse et détecter des tendances. Un premier test a déjà été effectué sur 16 patients ayant porté une smartwatch Pebble pendant une durée de 4 jours.

Cette initiative envers les malades de Parkinson fait écho à l’ancien PDG Andy Grove chez qui on a diagnostiqué cette maladie en 2000. Ce dernier a ensuite rejoint l’association Michael J. Fox en tant que consultant, et vient d’offrir généreusement 40 millions de dollars pour la recherche sur ce fléau.

Source : Blog Intel

Tags

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire