Accueil > Marché > Google I/O 2016 : les 7 annonces majeures
Google I/O 2016
Assistant Vocal Domotique Marché Montre connectée

Google I/O 2016 : les 7 annonces majeures

Chaque année Google tient sa conférence pour les développeurs. Pour 2016, la réalité virtuelle, la maison connectée et les wearables sont à l’honneur. Retour sur les annonces marquantes de cette édition.

Le résumé audio, dans le Stufficast de la semaine :

De Google Now à Google Assistant

L’outil de reconnaissance vocale Google Now s’est enrichi depuis sa sortie il y a plusieurs années. Sundar Pichai a lui-même présenté son successeur baptisé Assistant. Partant du constat que 20% des requêtes à Google sont faites avec la voix, la firme devait bouger sur ce point, avec, en outre, l’arrivée de concurrents de poids comme Alexa et Viv.

Google Assistant est conversationnel. Il va s’adapter aux questions précédentes pour vous donner la réponse adéquate. En plus de contexte de la conversation, il se sert également de votre position géographique et des outils du téléphone comme la caméra. Un des exemples montrés par Pichai est assez impressionnant. Devant un monument, l’utilisateur demande à Google Assistant qui en est le designer, et ce dernier lui répond immédiatement, après l’avoir analysé à travers la caméra.

Lors de la conférence, Google a annoncé que Assistant pourrait prendre plusieurs formes et être multi plateforme. Le premier exemple est… Google Home.

Ok Google, tu connais Echo ?

C’était plus que des rumeurs, Google souhaitait lancer un concurrent au très populaire Amazon Echo, nom de code Chirp. Hier, la firme nous a montré un preview de son assistant personnel pour la maison, finalement baptisé Google Home. C’est l’équipe qui a développé le Chromecast (vendu à 25 millions d’exemplaires depuis sa sortie), qui est en charge du projet.

Le design est très réussi et ses fonctions sont proches de celles du Echo d’Amazon. Home embarque donc Google Assistant et donne la possibilité de contrôler des applications comme Spotify, et de poser des questions, auxquelles le moteur de recherche se fera un plaisir de répondre. Qui dit assistant dit facilitateur : le Home, connecté à tous les services Google, pourra vous prévenir d’un vol en retard, de vos prochains rendez-vous, ou de partir de chez vous au bon moment pour être à l’heure au travail.

Google Home
Le Google Home

Mais les équipes ne se sont pas arrêtées là. Les objets connectés seront aussi supportés (tous les développeurs sont invités à participer au projet) et les Chromecast permettent déjà de faire du multiroom (Chromecast Audio) ou encore de lancer sur la TV la dernière vidéo de la chaine YouTube de Stuffi.

Les possibilités sont énormes, comme celle du Amazon Echo, la bataille s’annonce donc féroce sur ce nouveau marché. Ne manque plus qu’Apple pointe le bout de son nez avec Siri intégré dans une box (l’Apple TV). On regardera donc la WWDC de juin avec impatience 🙂 Sortie prévue avant la fin de l’année.

Daydream : la réalité virtuelle selon Google

Nous attendions un nouveau casque plus poussé que la Cardboard, Google a fait mieux. Daydream est un écosystème open source pour guider les fabricants dans la réalité virtuelle. Il repose sur 3 piliers.

Le premier est un cahier des charges de spécifications nécessaires pour que les smartphones de constructeurs soient compatibles. Le but est d’avoir l’expérience la plus agréable possible pour les utilisateurs. Google a annoncé que des marques comme Samsung, Huawei, LG ou Xiaomi ont déjà ou travaillent actuellement sur des smartphones avec les bonnes caractéristiques.

Le deuxième est un design de référence de casque, mis à disposition de tous les fabricants. Mais ce n’est pas tout, un contrôleur dédié à la réalité virtuelle est aussi proposé. Il est assez simple, deux boutons, plus un trackpad tactile. À l’intérieur, des capteurs de mouvements pour une immersion totale.

Google Daydream
Le design de référence du projet Daydream

Le troisième pilier concerne les applications. Déjà 50 millions d’applications compatibles Cardboard ont été téléchargées à travers le monde et Google veut que les apps compatibles Daydream soient le plus nombreuses possible. Le nouvel espace pour les applications se dénomme Daydream Home.

Des partenaires majeurs sont déjà annoncés comme Netflix, la NBA ou EA (Sports Tseuneugame). Google Play Movies sera également de la partie et permettra de voir des films dans un cinéma virtuel. Tout comme Google Photos, StreetView et bien évidemment YouTube.

Android Wear 2.0

Le système d’exploitation embarqué dans les montres connectées a aussi eu droit à son update. « La plus grosse mise à jour jamais effectuée jusqu’à présent ». Outre des changements graphiques pour le tiroir d’applications, les notifications et les watchfaces, d’autres nouveautés sont les bienvenues.

Android Wear 2.0Les montres disposant de la LTE ou sur un réseau Wi-Fi pourront se passer entièrement du smartphone pour fonctionner. Du côté du fitness, la reconnaissance d’activité est de la partie. Vous allez courir et utilisez l’application Strava ? Plus besoin de la lancer, la montre va détecter le mouvement et commencer à suivre votre activité.

Android N, Google Allo, Google Duo : les autres annonces

Moins intéressantes par rapport à notre ligne éditoriale, Google a présenté d’autres nouveaux services dont deux nouvelles plateformes de communication. La première, Allo, est un messenger like qui intègre des petites fonctionnalités intéressantes comme changer la taille du texte pour donner un ton à sa phrase, ou dessiner sur les photos. Aujourd’hui Hangout n’est que peu utilisé et écrasé par ses concurrents que sont WhatsApp et Messenger, on voit mal comment Allo pourrait faire mieux. Le seul avantage concurrentiel est l’intégration d’Assistant à l’app, que ce soit en conversation directe, ou avec vos amis. Vous voulez faire un resto avec votre meilleure amie, Assistant pourra vous aider, sans sortir de la conversation, à trouver puis réserver le bon restaurant.

Le second est un peu plus intéressant cependant. Google Duo permet l’appel vidéo entre deux utilisateurs, du déjà vu jusqu’ici, mais Google s’est concentré sur la partie technique, pour que les appels ne saccadent pas, même avec un réseau un peu faible. Le petit plus du service, pendant que le téléphone prévient de l’appel, le destinateur voit déjà la vidéo de son interlocuteur.

Enfin, le nouvel OS mobile, Android N a montré ses nouvelles possibilités, et Google propose aux utilisateurs de choisir eux-mêmes le nom. Pour ma part je fais partie de la #TeamNutella.

Prochain débrief de conférence, la WWDC d’Apple, qui, on l’espère, nous apportera des nouvelles pour Watch OS, l’Apple TV et pourquoi pas quelques surprises. On attend vos ressentis sur la Google I/O 2016 dans les commentaires !

17 Partages

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

3 commentaires

    • Grave !!! entièrement d’accord !! je connaissais pas Stuffi ! c’est sympa ce que vous faites 🙂

  • Mouais…
    Remettre ma vie entre les mains de Google me laisse de marbre…
    La techno est certes très séduisante, mais ce que l’on donne en contre partie est phénoménale.
    Je ne suis pas tout jeune, mais pas spécialement vieux non plus et je suis effaré devant les habitudes de consommation du plus grand nombre séduit par la belle et puissante carotte (Google, Amazon ou autres…).

    Du temps ou j’ai débuté en informatique tout était hébergé en local, c’est mon pc qui faisait le taf. Aujourd’hui, on remet toute sa vie entre les mains d’un tiers qui exploitera nos données (et les revendra au passage).
    La puissance des PC permet aujourd’hui permet, plus qu’hier, de faire fonctionner les applications en local (lire privé), reconnaissance vocale et tout le tintouin. Alors pourquoi ne pas nous donner la liberté d’en profiter à titre privé ?
    Tout cela c’est du vent, le jour ou tout le monde se rendra compte de s’être fait piégé, il sera trop tard. Internet ne perd pas la mémoire…

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire