Accueil > Quantified Self > Santé - Bien-être > [Exclu] On a testé le Jawbone UP3. Impressions.
Prise en main du Jawbone UP3
Santé - Bien-être

[Exclu] On a testé le Jawbone UP3. Impressions.

Grand absent du CES et du MWC, Jawbone a fait une timide apparition lors du Wearable Technology Show 2015 de Londres. Le géant du Quantified Self a donc choisi ce rendez-vous loin de la foule pour exposer quelques exemplaires de son dernier bracelet connecté, le Jawbone UP3. Très controversé en raison de ses retards de production, le capteur d’activité physique n’en reste pas moins performant. Nous avons pu prendre en main une version (non finalisée) pendant quelques instants. Jorgen Nordin, le directeur produit international m’a apporté ses commentaires en temps réel. Deux points seront évoqués dans les détails : le firmware et le design.

Le firmware va beaucoup évoluer (heureusement)

Le Jawbone UP3 a vocation à remplacer le UP24 pour s’imposer comme le nouveau flagship de la start-up américaine. C’est aussi le premier bracelet connecté à ne pas utiliser la technologie Motion X pour mesurer l’activité physique. Jawbone a développé sa technologie en interne pour  ce nouveau capteur, et c’est une petite révolution. Même s’il faudra l’attendre encore un peu avant de pouvoir l’enfiler à son poignet (aucun moyen d’obtenir une date précise, ils se contentent d’affirmer qu’il arrivera « bientôt », i.e. avril ou mai…), il faut reconnaître que l’appareil a du potentiel.

Et ce potentiel, c’est avant tout son fameux capteur de bio-impédance qui le lui confère. En réalité, il y a même 4 de ces capteurs qui sont directement intégrés dans le bracelet en caoutchouc et qui viennent prendre des informations au niveau de l’intérieur du poignet. Dans la première version du firmware de l’appareil, j’ai l’impression cependant que les capteurs de bio-impédance auront un rôle assez limité. Mais Jorgen Nordin m’a expliqué que de nombreuses mises à jour firmware seront déployées dans les mois suivant la sortie du produit, permettant d’améliorer sensiblement les performances du bracelet connecté. Sans qu’il puisse me les annoncer officiellement, j’ai réussi à comprendre qu’il y aurait déjà les trois évolutions suivantes :

  • Le UP3 devrait à terme passer en mode sommeil automatiquement (pareil pour le mode jour)
  • Il pourra mesurer la fréquence cardiaque à tout moment (contre une fois le matin actuellement)
  • Il verra son autonomie rallongée, comme le UP24 (de 7 à 14 jours ?)

Honnêtement, ces informations sont un peu surprenantes puisque à l’origine, je pensais que le changement de mode (sommeil / jour) serait automatique, comme c’est le cas chez de nombreux concurrents (Withings, Misfit…). En fait, il faudra appuyer et glisser simultanément sur la partie avant du UP3 pour passer de l’un à l’autre. Deux LEDs permettent de voir dans quel mode on se trouve (et une troisième affiche les notifications).

Les 3 LEDs sur l'avant du UP3
Les 3 LEDs sur l’avant du UP3

Le fait que la fréquence cardiaque soit aussi mesurée seulement une fois par jour est un peu surprenante. Jawbone se justifie par le fait que cette mesure effectuée le matin au réveil (« resting heart rate ») est beaucoup plus pertinente si l’on regarde sur le long terme. Comme j’ai pu le voir sur leur application mobile (l’app actuelle sera mise à jour officiellement plus tard pour accueillir cette information), un graphique affiche un historique de la fréquence cardiaque prise au petit matin sur les 30 derniers jours. Par la suite, l’utilisateur devrait pouvoir mesurer la fréquence cardiaque en sollicitant les capteurs plus souvent, mais j’imagine que ce sera au détriment de la batterie…

Le capteur de fréquence cardiaque
Le capteur de fréquence cardiaque

Le design est vraiment plaisant

Si les premières photos du bracelet connecté ne m’avaient pas forcément séduites, j’ai clairement changé d’avis en le découvrant lors de l’événement. Le Jawbone UP3 (qui a été designé par Yves Béhar, rien que ça !) est composé essentiellement de deux parties : celle qui apparaît comme molletonné sur l’avant et qui intègre les capteurs, et celle qui est en caoutchouc (le bracelet directement). Le modèle que j’ai pu prendre en main était encore une version en développement, du coup le bracelet était un peu abîmé et prenait un peu la poussière. Espérons que dans la version finale, le bracelet soit légèrement mieux entretenu.

En plus de ces deux parties, on retrouve les 4 capteurs de bio-impédance métalliques qui se situent à l’intérieur du bracelet (et qui ne se sentent pas) ainsi que la fermeture, elle aussi en métal. Il faudra glisser une partie dans l’autre pour fermer le bracelet, c’est simple, rapide et solide.

Fermeture du Jawbone UP3
Fermeture du Jawbone UP3

La partie qui cache la technique est vraiment bien arrondie, du coup elle se colle entièrement au poignet. Jorgen Nordin m’a expliqué qu’il fallait absolument que les capteurs de bio-impédance soient collés à la peau pour qu’ils puissent mesurer les données de manière précise, c’est aussi pour celle raison que le UP3 prend aussi bien la forme du poignet.

Si l’ancien UP24 était rigide et disponible en 3 tailles, j’ai apprécié le retour au bracelet ajustable classique. Il n’y a pas d’angle ou de partie solide, il n’y a donc pas de gène à avoir. Et même s’il est légèrement plus lourd que le UP24 (29 grammes contre 22 grammes), mais ça ne se ressent absolument pas. Il reste plus léger que la dernière Superwatch Fitbit Surge (32 grammes).

La version noire que j’ai pu essayer est vraiment sobre et élégante, et il s’intègre vraiment discrètement au poignet. Pour ceux qui ne veulent pas mettre leur fitness tracker en avant, c’est parmi les meilleurs compromis du marché. Il y a aura également la version argentée qui sortira dans un premier temps, mais il faudra attendre quelques mois pour voir de nouvelles couleurs (rouge notamment) arriver.

Si vous voulez voir les caractéristiques complètes du Jawbone UP3, c’est par ici.

Acheter le UP3 au meilleur prix

Jawbone UP3
Prise en main du Jawbone UP3

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

17 commentaires

    • Perso, j’ai une petite préférence pour le UP3 dans le mesure où le Charge HR est vraiment rigide (et plat) sur l’avant. Mais c’est une question de choix, les trackers Fitbit prennent aussi plutôt bien la forme du poignet.

  • Merci pour cet article , justement je me demandais ce qu’il en était car même sur les forums de la communauté jawbone ( sur leur site) personne n’a dinfos sur les dates ni où en est la production. C’est introuvable ce silence de la direction.

    Que pensez vous de la qualité des capteurs sur le bracelet ? Seront ils plus performant que l’Apple Watch? Est ce que le bracelet pourra également reveiller l’utilisateur au meilleur moment ? Quelles sont les différences avec le Fitbit Charge HR ? Merci

    • Je pense que la commercialisation débutera en avril prochain (du moins aux US). Jawbone m’a clairement dit que c’était une erreur de leur part d’avoir ouvert les pré-commandes en novembre, alors qu’ils n’étaient pas encore prêts.

      Difficile de comparer Apple Watch et Jawbone UP3, dans la mesure où ce sont des produits complètement différents. On n’achète pas une montre Apple uniquement pour son capteur d’activité. De l’autre côté, Jawbone s’est taillé une belle réputation sur la qualité des données, c’est une référence aujourd’hui.

      Pour le réveil, ‘oui’ le bracelet sera capable de réveiller l’utilisateur au bon moment (exactement comme avec le UP24 et UP Move) dans la plage horaire choisie. Mieux que l’ancien modèle, il détermine le sommeil léger, profond ET paradoxal (les concurrents comme Fitbit notamment se contentent uniquement des deux premiers). Voilà une première différence avec le Fitbit Charge HR.

      J’avais fait un comparatif entre Jawbone UP3 et Fitbit Charge (disponible ici : http://www.stuffi.fr/comparaison-jawbone-up3-fitbit-charge/), il suffit de rajouter la fréquence cardiaque en continu pour le Charge HR, le reste de la comparaison est toujours valable.

  • Le UP Move n’a pas de fonction réveil intelligent contrairement aux UP, UP24 et UP3.

  • Merci pour cet article !
    Je suis déçu du manque de la fonctionnalité cardio en continu. Finalement pour le sport le fitbit charge HR serait mieux mais pas compatible avec Santé…

  • Bonjour,
    Avez vous eu des infos concernant sa capacité à résister à l’eau (IP57) et donc de pouvoir nager avec ?
    A t’il une fonction de notification appels & SMS ?
    J’ai craqué pour le fitbit Charge HR à cause des délais pour le UP3 et il est top ; deux défauts néanmoins à mes yeux : le charge HR ne résiste qu’aux éclaboussures et il n’annonce que les appels, pas les SMS.
    Merci pour ce premier retour …
    Bonne continuation,

    • Le UP3 est résistant à l’eau jusqu’à 10 mètres, donc pas de souci.
      En revanche, pas de fonction notification appel / SMS…

  • Bonjour,

    Etes-vous sur pour les notifications appels/sms car il y a une icone « message » sur le bracelet.. Dans ce cas, à quoi sert-elle?
    Merci

    • Non, malheureusement ce n’est pas une notification pour les appels / SMS.
      La LED blanche au milieu affichera notifications que l’on reçoit sur l’application UP (ex : batterie faible, nouvel ami, etc.).

  • Merci pour cet article très intéressant. Pouvez vous préciser l’utilisation du moniteur de rythme cardiaque ? Si j’ai bien compris, il ne sera pas possible durant un exercice d’obtenir une mesure précise de l’évolution du rythme pendant l’effort ? Cela paraît étrange pour un « fitness band » de ne pas pouvoir surveiller le comportement de données coeur pendant l’effort non?

  • Jean Guillaume, est ce que vous savez si la FitBit Surge pourra calculer le sommeil paradoxal ?

    • Salut,

      Le Surge est capable de détecter le sommeil léger et le sommeil profond, pas le paradoxal, à ma connaissance.

  • Je voudrai savoir sa date de sortie en France (DARTY… FNAC…etc..)
    Je l’attend depuis janvier 2015….

    • Salut,

      La date de sortie n’est toujours pas communiquée officiellement… On l’attend aussi avec impatience !

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire