Accueil > Marché > Deux ans après le rachat de Withings, Nokia remet en question sa stratégie
Withings devient Nokia
Marché Santé - Bien-être

Deux ans après le rachat de Withings, Nokia remet en question sa stratégie

Si vous suivez l’actualité des objets connectés de près, vous n’avez pas pu rater le rachat de Withings par Nokia il y a deux ans. Un an plus tard, la société Withings intégrait le groupe finlandais, sous la bannière Nokia Health. Aujourd’hui, la firme se questionne sur sa division santé connectée en lançant un audit, qui pourrait déboucher sur des licenciements, voir un arrêt complet de la division.

L’intégration de Withings chez Nokia semble se compliquer de jour en jour. Après le retrait de produits comme la Steel HR pendant plusieurs mois pour améliorer le manufacturing, l’arrêt pur et simple d’une fonctionnalité majeure de leur balance haut de gamme, la société finlandaise vient d’annoncer sur son site officiel qu’une revue complète des ses assets était en cours dans la division Nokia Health. Certaines sources parlent de plus de 400 licenciements dans les équipes finlandaises, et Nokia annonce que l’audit « may or may not result in any transaction or other changes. »

Nous avons contacté les équipes françaises hier pour connaître leur point de vue, nous mettrons à jour cet article s’ils font une déclaration. De son côté, Techcrunch a posté une réponse de la société :

Nokia has taken an entrepreneurial approach to running Nokia Technologies, exploring different ventures in new industries. We continue to believe in the promise of the digital health sector and the Nokia digital health product line. Products like SteelHR, BodyPlus and Nokia Sleep are receiving solid reviews. During this strategic review we are focusing our resources on delivering strong products to serve a market need and how we can meet connectivity needs of hospitals and enterprises.

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire