Accueil > Drones > Aux USA, abattre un drone est maintenant un crime fédéral
Le Phantom 3 de DJI
Drones

Aux USA, abattre un drone est maintenant un crime fédéral

Alors que les drones font l’actualité aujourd’hui à cause d’une collision avec un avion à l’aéroport de Londres, il semblerait que faire justice soi-même quand on est victime d’un incident lié à ces appareils ne soit plus au goût du jour : c’est même désormais un crime fédéral aux États-Unis.

Bonne nouvelle ! Fin 2015 dans le Kentucky, David Boggs avait vu son Phantom 3 abattu par un voisin intolérant, et il avait perdu gain de cause au tribunal lorsque celui-ci avait été relaxé pour avoir tiré sur l’engin, sans même dédommager son propriétaire ! De tels drames ne pourront désormais plus se reproduire. La FAA, agence gouvernementale réglementant l’espace aérien américain, vient en effet d’annoncer qu’un acte comme celui-ci est aujourd’hui considéré comme un crime fédéral ; ce qui signifie que l’on peut en être condamné dans n’importe quel état du pays, et ce indépendamment de la législation qui y est en place.

Des questions comme celle de la légitime défense restent tout de même en suspens, quand on sait qu’il existe des drones capables de filmer en haute définition ou même de tirer à balles réelles. Prix de la petite folie ? Jusqu’à 20 ans de prison, alors il faudra y réfléchir à deux fois ! Chez Stuffi, on préférera utiliser ce fusil à ondes neutralisateur de drones 😉

Valentin Décarpentrie

Techno

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire