Accueil > Test > Test de la Fitbit Versa : notre avis sur la montre connectée sport
Fitbit Versa
Montre connectée Santé - Bien-être Sport Test

Test de la Fitbit Versa : notre avis sur la montre connectée sport

La Fitbit Versa est la dernière arrivée de la gamme de trackers d’activité de la marque américaine. Après une Blaze décevante et une Ionic prometteuse, cette nouvelle tentative est cruciale dans la stratégie de Fitbit. La Versa est-elle à la hauteur des attentes ? Peut-elle s’imposer sur le marché des montres connectées ? Découvrez mon avis dans ce test.

Installation

On en peut pas dire que mon début d’expérience avec la Fitbit Versa n’ait été idéal. Alors que le processus paraît simple (il suffit de télécharger l’application Fitbit, et d’ajouter la Versa) je me suis heurté à un mur quand j’ai essayé de la relier avec mon OnePlus 5T. Après plusieurs tentatives, j’ai utilisé le Huawei P20 que nous avons en test actuellement et l’installation a pu commencer, et elle dure… longtemps. Comptez une bonne demi-heure pour que la montre soit mise à jour et opérationnelle. Je ne sais pas si c’est dû à la jeunesse de la montre, qui en est à ses premières versions, mais j’espère que tout s’accélérera avec le temps.

Fitbit Versa Capteur Cardiaque
Le capteur cardiaque

Design et Hardware

J’ai une expérience contrastée avec Fitbit sur ce point. Alors que j’apprécie beaucoup le design de produits comme le Flex 2 ou les Alta, je n’aimais absolument pas celui de la Blaze et de la Ionic. Sur ce point, la Versa est, selon moi, une vraie réussite. La montre est fine et le capteur cardiaque ne crée pas de bosse comme c’est souvent le cas. La Versa est très agréable à porter et vous pouvez retrouver en vente d’autres bracelets pour accessoiriser au mieux la montre.

La montre est fine, sans être ni trop grosse ni trop petite. Fitbit a choisi un design très proche de celui de l’Apple Watch, et c’est une excellente idée, la montre passant aussi bien sur un poignet masculin que féminin. La Fitbit Versa est disponible en noir, en gris et en rose Gold. Elle possède 3 boutons, qui servent à naviguer.

Versa vs Ionic
La Ionic est plus imposante que la Versa

L’écran aussi est une bonne surprise, et il est largement meilleur que celui de la Vivoactive 3 que nous avions adorée lors de notre test. Il est très visible même en plein soleil, et sa définition est agréable à l’oeil nu.

La Versa est waterproof et vous pouvez donc prendre votre douche avec, mais surtout suivre vos séances de natation ce qui en fait une vraie montre multisport. L’ensemble semble solide, et je n’ai fait aucune rayure ou impact sur la montre pendant mes semaines d’utilisation.

Application et Fonctionnalités

Fitbit fait du Fitbit. Pas, distance (extrapolée), calories brûlées, étages gravis, rythme cardiaque, minutes actives, elle suit les mêmes données au quotidien que ses autres capteurs phares. La qualité du sommeil est un point important pour Fitbit et son suivi des phases (réveillé, léger, profond, paradoxal), s’est vraiment affiné depuis les derniers modèles.

App Fitbit VersaEn plus de cela, la Fitbit Versa permet de suivre des sessions de différents sports (course à pied, natation, vélo, tapis de course, musculation, un minuteur d’intervalle et la gym). La présence d’un GPS pourrait faire de la Versa une Apple Watch Killer au niveau du suivi d’activité et c’est vraiment plus que dommage. C’est d’autant plus dommage que Fitbit a fait le choix, depuis la Ionic, d’intégrer un lecteur musical sur ses montres pour s’affranchir du téléphone pendant le sport, en utilisant des écouteurs Bluetooth. Sauf que pour avoir le parcours, il faut l’application Fitbit avec soi…

Application Fitbit VersaAutre point appréciable de la montre, le système Fitbit Pay, que j’ai utilisé plusieurs fois. La configuration est très simple, il suffit d’ajouter la carte (d’une banque compatible) dans l’application pour d’enregistrer un code à 4 chiffres, qui sera demandé sur la montre. Pour déclencher la montre, un long appuie sur le bouton gauche vous emmène Fitbit Pay, il n’y a plus qu’à utiliser le sans contact pour payer. Juste après la transaction, un check vert apparaît sur la montre, et un push est effectué depuis l’application.  C’est l’une des nouvelles fonctionnalités qui marche le mieux (à des années lumière de leur gestion de la musique…) et on sent que le rachat de la startup Coin a fait gagner du temps à la création de Fitbit Pay.

Fitbit Pay
Fitbit Pay

Concernant l’application, si vous avez déjà eu un produit Fitbit vous ne serez pas perdu, avec son tableau de bord qui regroupe toutes les données. Pour chacune vous pourrez en voir le détail, et votre évolution par rapport aux jours précédents. Dans la partie supérieure droite vous avez accès aux réglages de la Versa, avec le choix des cadrans, des applications, des cartes Fitbit Pay, et la musique (dont le transfert nécessite un ordinateur).

La navigation sur la montre est simple et utilise une combinaison entre les trois boutons et l’écran tactile. Le bouton de gauche permet de revenir à l’écran précédent, et un appui long vous amènera sur Fitbit Pay, la musique et le réglage des notifications et de l’allumage auto au mouvement du poignet. Le bouton supérieur de droite permet de confirmer, et celui du bas varie en fonction des menus des applications. L’interface de base est très simple, avec le cadran au milieu, les notifications grâce à un swipe vers le haut et l’accès aux données fitness avec un swipe vers le bas. Swiper depuis la home vers la droite vous permet de naviguer entre les applications.

La différence entre une montre de sport et une smartwatch réside dans sa capacité à recevoir des notifications et utiliser des applications. Le catalogue Fitbit n’en est qu’à ses balbutiements, même si des progrès ont été faits depuis la sortie de la Ionic, Fitbit OS n’étant que très récent. La partie notifications m’a posé pas mal de problèmes de fonctionnement (arrêt du fonctionnement), mais le P20 que je teste est en programme bêta, ce qui n’a pas dû aider.

La gestion de la musique pourrait aussi être améliorée. J’utilise Spotify au quotidien, et seul Deezer ou de la musique native est proposé. J’ai donc fait le (long) processus pour envoyer de la musique (des MP3 légaux hein) dans ma Versa, et c’est très très long. Le processus via Deezer (merci l’essai de 30 jours gratuits) est un peu plus, simple, il suffit d’aller dans l’app Fitbit et de sélectionner les playlists à synchroniser, il ne reste plus qu’à patienter. Dans tous les cas, et pour plus de choix, l’arrivée de Spotify est selon moi indispensable.

Autonomie

L’autonomie annoncée de la Fitbit Versa est de 4 jours et elle les dépasse si vous ne faites pas de séances de sport régulièrement. C’est tout de même plus faible que sur la Ionic, alors que la Versa n’embarque pas de GPS contrairement à sa grande soeur. Cependant, Fitbit fait des gros progrès sur le point de l’autonomie, et celle de la Versa est un vrai atout face aux concurrentes comme les montres Wear OS, la gamme de Samsung ou l’Apple Watch.

Chargeur Fitbit Versa
Le Chargeur du Fitbit Versa

Comme souvent avec les objets connectés de ce type, la recharge se fait via un câble propriétaire, qui a la particularité de bien tenir la montre en place, soyez tout de même précautionneux sous peine de devoir repasser à la caisse si vous le perdez.

Mon avis après ce test de la Fitbit Versa

Fitbit a vraiment fait du beau travail avec la Versa. La Blaze était pour moi un fail, tant au niveau du design que du rapport qualité-prix. La Versa est à des années-lumière, et dépasse la Ionic au niveau du design. C’est la première fois que je trouve une montre connectée Fitbit assez réussi pour la porter au quotidien. Son prix n’est pas très élevé, et son écran est une vraie réussite. L’écosystème sportif de la marque est l’un des meilleurs, et vous n’aurez aucun mal à trouver des amis utilisant un Fitbit pour vous motiver au quotidien.

Pour concurrencer l’Apple Watch, il faudrait deux choses selon moi. D’une part l’intégration du GPS en natif (comme sur la Ionic) et que le catalogue d’application s’étoffe sérieusement. Cependant force est de constater que Fitbit s’améliore de jour en jour, et que la marque n’est plus très loin de transformer l’essai sur ce segment du marché.

Fitbit Ionic vs Fitbit Versa #STUFFIGHT3

7 Partages
Tags

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire