Accueil > Voiture connectée > Tesla atteint son objectif de production, les employés au bord du burn-out
Tesla voiture burn-out
Véhicules autonomes

Tesla atteint son objectif de production, les employés au bord du burn-out

Si Tesla a récemment révélé que son objectif de production était enfin atteint, plusieurs employés semblent proche du burn-out.

Il y a quelques jours, Elon Musk était fin d’annoncer que la firme avait finalement réussi à dépasser le cap symbolique des 5 000 véhicules produits en une semaine. Cela fait désormais de longs mois que Tesla vise ce chiffre, tout en étant régulièrement ralenti par de multiples événements. Néanmoins, c’est dans la nuit du 1er juillet que la société a touché l’objectif du doigt. Une victoire qu’Elon Musk s’est empressé de partager sur Twitter le lendemain, faisant mention de la production des Model 3, mais aussi X et S.

La question était alors de savoir si la société américaine serait capable, à long terme, de tenir ce rythme. Un point important remis en cause par l’agence de presse Reuters qui a révélé le témoignage de plusieurs employés à bout de forces à cause de ce fameux objectif fixé par Musk. Là où les entreprises passent énormément de temps à installer une nouvelle ligne de production, Tesla en a monté une sous une tente en près de trois semaines. Au total, celle-ci a couvert environ 20% de la production au cours de la semaine dernière. En ajoutant cette ligne, aucune pause n’a été permise puisque toutes pouvaient fonctionner en continu. Un employé chargé des Model S indique : « Ils ont emprunté des gens de notre ligne toute la journée » afin que la ligne du Model 3 « continue à avancer ». Le même ouvrier a expliqué : « Ils ont envoyé les Model 3 avant les Model S pour qu’elles soient peintes avant et qu’ils atteignent leur but des 5 000. Le département peinture ne pouvait pas gérer le volume ».

L’employé évoque le fait que : « Ils ont dit qu’à partir de demain, il fallait être prêt à travailler jusqu’à 12 heures […] Ça va durer 12 heures à partir de maintenant et j’ai l’impression que ça va durer six jours par semaine ». De fait, certains employés ne pourront donc pas quitter leur poste le week-end, un droit qui avait pourtant été mis en place par la société elle-même.

D’ici le mois d’août, Tesla espère que sa production atteindra les 6 000 Model 3 par semaine. Reste à savoir si plusieurs burn-out se produiront d’ici là.

Source

Tags

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire