Accueil > Montre connectée > Les meilleures nouveautés d’Android Wear 2.0
Android Wear 2.0
Montre connectée

Les meilleures nouveautés d’Android Wear 2.0

Annoncée lors de la Google I/O 2016, la toute dernière version d’Android Wear arrive avec son lot de nouveautés toujours apprécié par les utilisateurs. Alors que le logiciel n’est pas encore disponible que pour les développeurs, Stuffi revient sur ses fonctionnalités à ne pas rater.

Une interface revue

Si le Material Design reste de mise, de nombreux changements au niveau de l’UI sont à noter. L’accès aux réglages rapides se fait désormais depuis un seul et même écran (le mode Cinéma ayant malheureusement disparu), tandis que le tiroir d’applications change de design avec une liste alignée sur la gauche de l’écran.

Les watchfaces connaissent quant à elles une amélioration permettant d’afficher des widgets sur l’écran d’accueil, proposant des informations issues des différentes applications installées sur la smartwatch : nombre de pas, température… Le tout étant ouvert aux développeurs tiers via une API dédiée. Pour finir, les notifications ont globalement été mises à jour afin de diffuser des messages sur fond noir et au plus proche de leur intégralité pour mieux économiser la batterie des montres avec écran OLED ; de quoi compenser légèrement la perte du mode Cinéma.

Android Wear 2.0

Les applications autonomes

2 ans après le lancement d’Android Wear et alors que la concurrence le propose déjà partout, Google ajoute ENFIN le support du mode autonome à son système d’exploitation. Cela signifie que vous pourrez effectuer des actions sans avoir à sortir votre smartphone de votre poche ; chose qui n’était avant pas possible avec la plupart des tâches un peu complexes.

La LG Watch Urbane Second Edition disposant d’une puce 4G permet ainsi, par exemple, de passer des appels et d’envoyer des SMS avec son numéro de portable usuel sans avoir ce dernier en sa possession : PushBullet n’a qu’à bien se tenir !

Android Wear 2.0

Une meilleure gestion de l’autonomie

Avec Wear 2.0 arrive Doze, un mode économie d’énergie apparu sous Android Marshmallow 6.0 et permettant de gérer au mieux la consommation de ressources de votre wearable. Son fonctionnement logiciel reste classique, mais est néanmoins utile pour les gros utilisateurs de montre connectée.

Et si votre tocante est équipée d’un bouton physique, celui-ci sera maintenant beaucoup plus sollicité à la place de l’écran tactile, notamment pour revenir à la watchface ou tout simplement à l’écran précédent.

Des fonctionnalités toujours plus pratiques

Android Wear 2.0

Alors que le système fonctionne déjà très bien grâce à l’assistant vocal Google Now, Android Wear a finalement choisi de proposer des alternatives à ce mode de contrôle : pratique pour les moments où vous devez rester discret, comme les séances de cinéma ou les réunions.. Désormais, vous aurez ainsi accès aussi bien à un clavier complet (chose que seul Minuum semble aujourd’hui faire avec ergonomie, mais l’accès sera ouvert aux développeurs tiers) qu’à un pad pour dessiner des lettres et même des emojis grâce à la reconnaissance d’écriture manuscrite, qui fonctionne aussi en français.

Enfin, c’est l’application Google Fit qui se met à la page de ses outsiders. Au programme : une meilleure communication avec les autres applis pour des données plus précises. Les apps pourront donc détecter l’activité pratiquée (marche, course, cyclisme) et même s’ouvrir en fonction du sport reconnu !


On vous laisse découvrir tous ces nouveaux services plus en détail dans la vidéo ci-dessous :

Si vous souhaitez tester la developer preview d’Android Wear 2.0, rendez-vous ici. La version stable devrait quant à elle arriver d’ici octobre ou novembre 2016.

À propos de l'auteur

Valentin

Techno

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire