Accueil > Montre connectée > Frédérique Constant excelle dans la smartwatch
La smartwatch de Frédérique Constant
La smartwatch de Frédérique Constant
Montre connectée

Frédérique Constant excelle dans la smartwatch

Elle sera la première montre connectée ‘de luxe’ à être disponible sur le marché, en mai prochain. A l’occasion de Baselworld, nous avons eu l’occasion de prendre en main la (superbe) smartwatch de Frédérique Constant. Voici nos premières impressions.

Malgré son jeune âge, l’horloger genevois Frédérique Constant envisage l’avenir sereinement. En l’espace de deux décennies seulement, le groupe qui a enregistré une série d’acquisitions sur le marché se lance désormais comme un précurseur dans la montre connectée. Sa première gamme de smartwatches surfe sur la tendance au fitness, un peu comme le fait Withings avec son Activité.

La smartwatch mesure l’activité physique

Le porteur d’une ‘Horological Smartwatch’ pourra mesurer son activité physique (nombre de pas, distances, calories) et la qualité de son sommeil (profond, léger), tout en ayant toujours un récapitulatif complet sur l’écran analogique. En outre, le cadran affichera aussi l’heure et la date, toutes deux récupérées via une connexion Bluetooth 4.0 depuis un smartphone (iPhone ou Android).

En revanche, il n’est pas question pour cette montre d’afficher des informations comme les appels, SMS ou réseaux sociaux. La marque nous a également informé qu’elle ne tenait pas (du moins dans un court terme) à développer une montre connectée avec ce genre de fonctionnalités. Elle ne viendra donc pas rivaliser avec la dernière TAG Heuer.

Sur le téléphone, l’utilisateur aura accès à une application mobile iOS ou Android qui affichera les données sous forme de graphiques très lisibles. Il pourra aussi paramétrer des alertes sonores (il n’y a pas de vibrations comme c’est le cas chez la plupart des bracelets connectés) pour s’en servir comme réveil, ou pour être incité à bouger davantage.

Smartwatch Frédérique Constant

Comment lire les informations sur le cadran de la smartwatch ?

Le cadran principal affiche l’heure. On retrouve ensuite deux petits cadrans l’un dans l’autre au bas de la montre. Le premier marqué de 1 à 100 (extérieur) affiche le pourcentage d’activité physique réalisé par rapport à un objectif fixé sur l’application mobile. C’est la longue aiguille argentée qui indiquera cette information. Lorsque l’utilisateur appuie longuement sur la molette de la montre, cette aiguille affiche alors le pourcentage de sommeil par rapport à l’objectif fixé. Vous l’aurez certainement compris, le cadran échelonné de 1 à 31 affiche la date du jour.

Frédérique Constant fait confiance à MotionX

Certes, Frédérique Constant n’est pas un spécialiste de la technologie et du fitness tracking, mais il a trouvé un allié de choix qui n’est autre que Fullpower, la société américaine à l’origine de MotionX. Fullpower a acquis ces dernières années toute sa notoriété en équipant le Fuelband de Nike ainsi que les différents bracelets connectés Jawbone. Autrement dit, la smartwatch Frédérique Constant bénéficie d’une technologie de suivi de l’activité approuvée par le marché. L’application mobile est également développée par son partenaire, elle se place comme l’une des plus intuitives du marché.

App mobile Frédérique Constant

La technologie MotionX a évidemment été adaptée spécifiquement aux montres haut de gamme de la marque, et c’est vraiment réussi. Pour ne citer que quelques exemples qui la distingue d’un capteur d’activité classique, la smartwatch possède une autonomie de deux ans (elle fonctionne comme les montres à quartz, avec une pile) alors que les fitness trackers traditionnels ne durent pas plus de quelques jours. Frédérique Constant fait ainsi totalement oublier la technologie et maintient la même durée de vie de la batterie qu’une monte classique.

Technologie et design associés parfaitement

Pour ce qui est du design de la Horological Smartwatch, Frédérique Constant s’est inspiré de modèles existants de sa gamme, y rajoutant principalement la technologie à l’intérieur du boitier. Pour ceux qui apprécient les lignes fines et l’élégance des montres de la marque, ils ne seront vraiment pas déçus. Réputée pour être une marque plutôt pour hommes, Frédérique Constant s’est appuyé sur un modèle assez fin (le diamètre reste quand-même de 42mm…) qui passera aussi bien à un poignet d’homme qu’à celui d’une femme. Les matériaux utilisés sont nobles, avec du cristal de saphir pour l’écran, et de l’acier inoxydable pour la structure.

Selon les goûts, plusieurs versions seront disponibles avec des finitions (or ou argent) et bracelets (cuir, acier) différentes. Et pour les femmes qui chercheraient une montre connectée plus adaptée à leur poignet fin, il y a toujours la version Alpina, une marque rachetée par Frédérique Constant en 2002. Sur le même principe que la smartwatch évoquée précédemment, la montre connectée Alpina est aussi l’extension d’un modèle existant. Deux modèles sont disponibles, dont l’un est serti de diamants.

Concernant maintenant le prix des montres connectées Frédérique Constant, il faudra compter entre 995 et 1.295 CHF (selon la finition), soit environ 945 – 1.230€. La responsable des relations publiques de la société nous a confirmé que le prix de la smartwatch était très similaire à celui de la montre classique, sans la technologie. La Horological Smartwatch sera disponible dès le mois de mai prochain, dans tous le réseau de partenaires de la marque.

La smartwatch Alpina

Tags

À propos de l'auteur

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire