Accueil > Bracelet connecté > Epson présente ses gammes Pulsense et RunSense
Epson Runsense Pulsense
Bracelet connecté Quantified Self Sport

Epson présente ses gammes Pulsense et RunSense

Après les imprimantes, Epson cherche maintenant à se diversifier dans les… capteurs d’activité ! Le groupe japonais vient d’annoncer la sortie d’une gamme de bracelets connectés baptisée Pulsense ainsi que la gamme Runsense, des montres GPS. Si le second produit est largement destiné à un public de runners, le Pulsense est lui clairement destiné au grand public, avec la possibilité de mesurer les distances parcourues, les calories, le sommeil ou encore la fréquence cardiaque (un Pulse O2 bis ?).

Caractéristiques du bracelet Epson Pulsense

Il existe deux modèles pour le Pulsense, le premier étant le PS-100 et le second étant le PS-500. La différence principale réside dans l’affichage des informations sur le bracelet : pendant que le PS-100 est proche du Nike Fuelband SE (affichage avec des LEDs), le PS-500 intègre un écran LCD qui affiche clairement chacune des informations, y compris une montre.

Les deux bracelets connectés Pulsense sont reliés à un smartphone par Bluetooth Low Energy, et une application nommée Pulsense View. Depuis celle-ci, il est aussi possible d’activer la vibration sur son bracelet pour les notifications du smartphone. Le modèle PS-100 sera commercialisé plus tard dans le mois pour 129.99£ (soit environ 156€), tandis que le PS-500 coûtera 204€. Tous deux se situent clairement dans la fourchette haute du marché, avec le Fitbit Flex (83.50€ sur Amazon), le Jawbone UP24 (99€ sur Amazon) et le Withings Pulse O2 (à 119.95€ sur Withings.com) loin derrière. Ils seront disponibles plus tard dans le mois.

Pulsense et Runsense

Epson

Caractéristiques de la gamme Runsense d’Epson

La gamme Epson Runsense est composée de 4 montres GPS, avec notamment le SF-810 qui intégrera un cardio-fréquencemètre. Chaque montre possède un écran personnalisable et pourra afficher jusqu’à 35 mesures comme notamment le rythme, les tours de piste, la vitesse ou les calories brûlées. C’est surtout au niveau de la customisation que les montres se distinguent, pas vraiment sur la technologie. La SF-310 est le modèle de base, s’en suit ensuite la SF-510 qui mesure les foulées, puis le SF-710 qui rajoute des programmes pour l’entrainement, un altimètre ainsi qu’un système de vibration.

La connexion se fera ensuite en Bluetooth avec l’application Run Connect sur mobile, ou sur Runsense View (interface web). Elles seront toutes disponibles plus tard dans le mois (seule la SF-810 sera vendue ne novembre à 299.99£, soit 360€) : La SF-310 sera vendue 150£, la SF-510 190£ et la SF-710 à 230£.

À propos de l'auteur

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire