Accueil > Assistant Vocal > Des employés d’Amazon connaissent les conversations et les adresses des clients
Amazon Echo Dot
© Unsplash / Andres Urena
Assistant Vocal

Des employés d’Amazon connaissent les conversations et les adresses des clients

Certains employés d’Amazon sont en mesure de connaître l’adresse des utilisateurs en possession d’un assistant vocal équipé d’Alexa, en plus d’écouter certaines de leur conversation avec ce dernier.

Il y a quelques semaines, une enquête de Bloomberg démontrait que certains employés d’Amazon avaient accès aux conversations que les utilisateurs ont avec Alexa. Mais ce n’est tout, puisque l’agence de presse affirme également que ceux-ci peuvent accéder très facilement à la géolocalisation de ces clients. Certains employés auraient aussi eu accès aux numéros de téléphone d’un petit nombre de personnes.

En effet, un des employés d’Amazon a montré qu’il lui suffisait de peu de temps pour trouver la géolocalisation d’un utilisateur d’Alexa, si bien qu’il peut avoir facilement son adresse et, donc, son identité. Jusqu’ici, Amazon s’était défendu en indiquant que « les employés n’ont pas directement accès aux informations permettant d’identifier la personne ou le compte ».

Néanmoins, Amazon se défend désormais en indiquant que « les accès aux outils internes sont très contrôlés », ajoutant qu’il « interdit strictement aux employés d’accéder aux données des utilisateurs pour toute autre raison [que le fait d’améliorer d’Alexa, NDLR] ».

Les employés d’Amazon qui sont en mesure d’écouter les conversations des utilisateurs avec Alexa sont en possession de plusieurs informations, à l’exemple du numéro de série de l’appareil, mais aussi parfois du numéro de compte client de l’utilisateur concerné. En comparaison, Bloomberg indique que ce n’est pas le cas au sein des entreprises -occidentales du moins- proposant des assistants intelligents concurrents, à l’exemple d’Apple et Google. Chez ces dernières, des employés écoutent également parfois les conversations des utilisateurs, mais ils ne sont pas en possession de ces données.

Source

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire