Accueil > Drones > DJI se lance dans les drones agricoles
Drones

DJI se lance dans les drones agricoles

Le fabricant de drones chinois DJI vient d’annoncer le lancement d’un appareil destiné à l’agriculture. Commercialisé à un tarif de 15.000$, celui permet de projeter des produits sur des parcelles, beaucoup plus rapidement que si un humain le faisait au sol.

Agras, voilà le petit nom de la dernière innovation de DJI. Mais, à l’inverse du Phantom 3 par exemple, il ne se destine pas au grand public et à l’amateur de drones moyen. L’Agras est conçu pour un usage agricole. Il embarque un réservoir de 10 litres lui permettant de pulvériser rapidement des produits sur des parcelles entières. Selon DJI, cela est 40 fois plus efficace qu’un ouvrier pulvérisant le produit à la main… Et on veut bien les croire. Grâce à un radar à micro-ondes, le drone mesure en temps réel sa distance au sol, et ajuste en fonction son altitude de vol. Cela lui permet d’arroser la parcelle de façon homogène. Il dispose d’un pilotage automatique, semi-automatique ou manuel. Sa structure est résistante à la poussière, à l’eau et à la corrosion. Un « super-drone », somme toute.

À LIRE : Notre guide d’achat comparatif des drones grand public

L’agriculture est, et restera sans doute, l’un des principaux marchés professionnels pour les drones. Alors que les exploitations sont de taille toujours plus importante, les drones peuvent à la fois servir, à l’image de l’Agras, pour répandre des engrais sans employer des avions; mais également à effectuer un suivi visuel de l’état des cultures.

Le grand public est également de plus en plus friand des drones. À l’image de l’engouement sans précédent autour de la sortie du Parrot Bebop 2, les drones sont incontestablement parmi les stars de cette fin d’année 2015. Aujourd’hui est le jour idéal pour vous équiper, en profitant des promotions exclusives du Black Friday !

Tags

Barthélémy Touraine

Amateur de montres et persuadé que les objets connectés sont notre avenir, j'aime dénicher des projets innovants sur des sites de crowdfunding.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire