Accueil > Insolite > La Corse et la Sardaigne sont en demi-finales de l’Hyperloop One Global Challenge
hyperloop
Insolite Marché

La Corse et la Sardaigne sont en demi-finales de l’Hyperloop One Global Challenge

On vous parlait en janvier du projet de l’entreprise Hyperloop Transportation Technologies pour s’implanter à Toulouse, c’est au tour de son concurrent Hyperloop One de s’intéresser à la France.

La société californienne a lancé l’Hyperloop One Global Challenge, une compétition qui demande aux participants de présenter une politique de transports commerciale et économique cohérente pour leur territoire.

L’objectif est de mettre en avant « la manière dont l’Hyperloop pourrait entraîner une croissance économique, générer des opportunités de développement et offrir la possibilité aux gens de vivre, travailler et être n’importe où. » .

Sur les 2600 projets en lice au coup d’envoi de la compétition, les 35 candidatures retenues en demi-finales ont été annoncées en janvier au CES de Las Vegas.

Parmi elles se trouve le projet de la Corse et de la Sardaigne de relier Bastia à Cagliari en moins de 30 minutes grâce au fameux « tube du futur ».
Projet Corse - Sardaigne
Baptisée « Sardinia.Corsica », l’initiative corso-sarde couvrirait 462 kilomètres de parcours pour 30 minutes de trajet en s’arrêtant à 7 stations.
L’intérêt principal du projet est son caractère transfrontalier. Tout d’abord pour la population de l’île de beauté qui subit l‘engorgement des transports, puis sur un plan commercial comme l’explique Ghuvan’Carlu Simeoni, manager du projet :

« Le port de Cagliari est un arrêt logistique essentiel pour les porte-containers qui naviguent sur la route entre Suez et Gibraltar. Ce serait une connexion majeure pour la Corse dans la mesure où nous n’avons pas de terminal containers en Corse et si vous voulez en faire sortir un de l’île, ça vous coûte trois fois plus cher de le rendre sur un port continental que de faire transborder votre container de Cagliari à n’importe quel port du monde. »

Face à cette candidature se dressent 5 projets indiens et 10 projets américains qui drainent des flux de population bien supérieurs, rien n’est donc joué.

Début de réponse en juin pour la désignation des 10 ou 12 projets finalistes avant la désignation officielle des trois vainqueurs à la fin de l’été.

Pour de plus amples explications sur cette nouvelle technologie, voici notre guide pour tout savoir sur l’Hyperloop.

Source

Julien Janin-Reynaud

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire