Accueil > Réalité virtuelle & augmentée > Le B2B sauvera-t-il les lunettes connectées ?
Lunettes connectées B2B chez Sony
Lunettes connectées B2B chez Sony
Réalité virtuelle & augmentée

Le B2B sauvera-t-il les lunettes connectées ?

A l’occasion de la conférence à Las Vegas, la plupart des fabricants de lunettes connectées ont répondu présent. Si Google (et ses Glass) n’a pas fait le plaisir de se montrer, on a retrouvé ses principaux concurrents tels que Toshiba, Lenovo, Vuzix, Sony ou encore Jins – plus motivés que jamais.

Avec de nombreuses nouveautés annoncées pour le CES, le salon a ainsi coupé court aux discours de nombreux spécialistes qui annoncent les smart glasses comme un échec. Il semblerait cependant que les fabricants de lunettes connectées aient cherché une nouvelle approche dans leur démarche, privilégiant des applications B2B au marché des particuliers. Seules les start-ups continuent de se risquer au marché B2C, avec des applications de niche.

Toshiba et Sony offrent le pack ‘hardware + software’

Parmi les acteurs que nous avons rencontré, on peut notamment citer Toshiba qui nous a fait part de ses intentions, avec l’objectif de sortir des lunettes sur le marché du B2B dès 2015. Le fabricant japonais nous a souligné qu’une version B2C pourrait voir le jour par la suite, sans pour autant avoir de planning défini.

Même son de cloche chez Sony qui cherchait à mettre en avant sur son stand des lunettes connectées pour l’entreprise, en affichant discrètement aussi un petit module qui pourrait connecter toutes les lunettes de particuliers. On peut imaginer que la commercialisation des Google Glass au grand public dans l’année qui vient et les premiers résultats leur donnera plus d’éléments pour valider un potentiel lancement sur ce segment. Si le prototype est prêt pour le B2C, les deux nippons devront cependant travailler sur le design et la qualité de l’écran pour espérer séduire le grand public…

Lunettes connectées B2B chez Toshiba
Lunettes connectées B2B chez Toshiba

Tout comme l’a expliqué le fabricant Vuzix qui vient de recevoir 25M$ d’Intel, l’objectif est de vendre une solution complète à une entreprise, assurant ainsi le hardware mais également le software. Les systèmes sont donc pour le moment fermés chez Sony et Toshiba, les développeurs tiers ne peuvent donc pas créer d’applications comme c’est déjà le cas pour les Google Glass (ou pour Vuzix dans une moindre mesure). Les applications sont donc développées pour des utilisations professionnelles : On peut citer par exemple un GPS visuel qui permet aux employés de se diriger dans un entrepôt. Il semblerait que ce soit l’application à la mode actuellement, puisque ce sont les deux seules qui ont été présentées sur le stand Toshiba et Sony lors de ce CES. Vuzix en a également profité pour annoncer un partenariat avec Nokia et son système de cartographie HERE qu’il intégrera dans ses M100 Smart Glasses, avec un objectif de géolocalisation similaire.

Jins et ODG se tournent vers le grand public

Si les géants mentionnés plus haut se concentrent sur des applications professionnelles (avec de potentielles retombées financières significatives), on a vu quelques outsiders se lancer sur le marché du grand public. Les lunettes connectées qu’ils proposent sont destinées à un marché de niche, et l’on en déduit facilement que les enjeux financiers sont beaucoup plus restreints. Un marché qui pourrait cependant encore évoluer avec l’arrivée d’un Apple sur le créneau puisque ce dernier vient de se voir attribuer un brevet pour des lunettes connectées qui pourraient enregistrer des conversations / images…

Pour n’en citer que deux, on a vu notamment Jins et ses lunettes connectées Meme qui peuvent mesurer la fatigue et la posture du porteur, ou encore celles de Osterhout Design Group (ODG) dont l’application se rapproche des casques de réalité augmentée. Dans les deux cas, on peut cependant apprécier le design des lunettes (Wayfarer ?) qu’on ne retrouve pas vraiment dans le cas des lunettes connectées B2B annoncées jusqu’à présent…

Jins Meme

À propos de l'auteur

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire