Accueil > Quantified Self > Santé - Bien-être > Une app de fertilité accusée d’avoir engendré 37 grossesses non désirées
app fertilité Natural Cycles
© Digital Trends
Santé - Bien-être

Une app de fertilité accusée d’avoir engendré 37 grossesses non désirées

L’application de fertilité Natural Cycles est dans le viseur de l’Agence suédoise des médicaments. En cause : 37 grossesses non désirées provoquées suite à l’utilisation de l’app.

Durant l’été dernier, Natural Cycles est devenue la première application à être certifiée comme contraceptif dans l’Union Européenne. Par conséquent, celle-ci peut être prescrite par les médecins, au Royaume-Uni ainsi qu’en Europe. Concernant son fonctionnement, l’app se base sur la méthode de contraception dite rythmique, ce qui veut dire que les utilisatrices doivent prendre leur température chaque matin et l’indiquer à Natural Cycles. Il est aussi possible d’ajouter des données comme les dates de règles et les potentiels tests d’ovulation.

Grâce à ce suivi, l’application indique par des points verts les jours où il n’y a pas de risque de grossesse et marque les jours d’ovulation d’un point rouge, signe d’une possibilité de grossesse.

Néanmoins, un rapport suédois réalisé par SVT tend à démontrer que 37 femmes ont avorté suite à une grossesse non désirée. Permis 668 femmes venues à Södersjukhuset pour avorter, 37 utilisaient l’application Natural Cycles, qui ne leur a pas signalé les jours à risque.

Si l’on ne sait pas encore pourquoi l’app n’a pas fonctionné dans ces cas, une étude a été lancée par l’Agence suédoise des médicaments.

Pour se défendre, l’entreprise s’est justifiée en expliquant que son app était efficace dans 93% des cas dans le cadre d’une utilisation classique et à 99% avec une utilisation parfaite.

Rappelons tout de même que des contraceptions telles que la méthode rythmique ou celle dite du retrait peuvent présenter des plus importants taux d’erreur là où le préservatif représente 2% d’échecs.

Source

 

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

1 commentaire

  • Il est important de bien relire son article avant de le publier (malgré le stress du travail et du devoir de publication dans un délai rapide 😉
    Il s’agit donc de grossesses non-désirées dans le 4ème paragraphe 😉
    (Néanmoins, un rapport suédois réalisé par SVT tend à démontrer que 37 femmes ont avorté suite à une grossesse désirée)
    Même si on a tous bien compris ce que vous vouliez dire.
    Merci pour votre article!

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire