Accueil > Bracelet connecté > Amazon brevète un bracelet qui suit les mouvements de ses employés
brevet bracelet
Bracelet connecté

Amazon brevète un bracelet qui suit les mouvements de ses employés

Le groupe américain Amazon a déposé le brevet d’un bracelet capable de suivre les mouvements de main des employés de ses entrepôts.

Si Amazon a récemment déposé un brevet concernant un miroir capable d’habiller virtuellement ses utilisateurs, ces deux derniers brevets sont beaucoup plus effrayants. En cause, un bracelet qui pourrait être quotidiennement attaché au poignet des salariés travaillant dans les entrepôts afin de suivre leurs mouvements. Comme ça, Amazon saurait s’ils posent les mains au bon endroit et s’ils sont rapides.

Déposés en 2016 et délivrés il y a peu, les brevets avaient déjà fait parler d’eux à l’époque, et pas forcément en bien. La firme avait alors été accusée de mettre en place un système de surveillance généralisée. Du coté de la firme, on parle plutôt d’une mesure d’économie de main-d’œuvre, puisqu’un tel système pourrait remplacer les surveillances exploitant la vision par ordinateur. Cela éviterait l’utilisation d’un système informatique décrit comme « intensif et couteux ». Reste à savoir ce que signifie « intensif » en comparaison à un bracelet capable de suivre vos mains toute la journée et de vous surveiller.

De plus, le bracelet est capable d’envoyer des impulsions sonores et de transmettre des données pour vérifier où sont les mains de l’employé par rapport aux articles à traiter. Il pourrait aussi renvoyer des informations pour faire savoir à l’employé s’il est au bon endroit.

Si le système est économiquement fiable, il pourrait être exploité dans des centaines de centre. Le principe est-t-il légal aux Etats-Unis ? Tout à fait, selon la loi en vigueur.

Bienvenue dans le futur, un univers dans lequel la technologie devient un élément de surveillance massive. Encore quelques épisodes et nous risquons bien de tomber les deux pieds dans Black Mirror.

Source

MISE À JOUR – 02/02 : Droit de réponse.

Amazon a tenu à préciser à Stuffi lors d’un appel téléphonique que « Les spéculations autour de ce brevet sont infondées. Tous les jours dans le monde entier, de nombreuses entreprises utilisent des scanners portables pour gérer les stocks et préparer des commandes. L’objectif d’un bracelet, si un jour il devait être utilisé, est de faciliter le travail de nos collaborateurs au sein des centres de distribution. Placer un équipement de ce type au poignet aurait pour effet de libérer les mains et le regard des collaborateurs, qui n auraient plus à manipuler un scanner ou à consulter leur écran ».

37 Partages

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire