Accueil > Assistant Vocal > Amazon Alexa perd des parts au profit de Google Assistant et d’autres
Amazon Alexa patients mariage
© Unsplash / Piotr Cichosz
Assistant Vocal

Amazon Alexa perd des parts au profit de Google Assistant et d’autres

Si l’assistant intelligent Alexa continue à être le leader du marché des assistants vocaux, il est en train d’être peu à peu rattrapé par Google Assistant.

Comme l’indique un récent rapport réalisé par MediaPost, qui s’est basé sur les données de Strategic Analytics, la part mondiale d’Amazon continue de chuter. En effet, celle-ci serait passée de 44% à 41% lors du premier trimestre de l’année 2018. De plus, la part de marché d’Amazon se réduirait presque de moitié d’une année à l’autre.

Si Apple et son HomePod sont actuellement loin derrière lorsqu’il s’agit de la course aux assistants vocaux, nul doute que la situation profite à Google Assistant. Le document indique également que ce dernier représentait 16% de toutes les livraisons d’assistants vocaux au deuxième trimestre de l’année 2017. Cette année, ce même chiffre serait passé à 28.

Au total, Alexa et Google Assistant représenteraient près de 92% des livraisons de haut-parleurs intelligents en 2017, un chiffre impressionnant qui laisse peu de place à la concurrence, Apple ou autre. Néanmoins, ce chiffre a réduit avec le temps puisqu’il ne représente que 69% pour l’année encore en cours.

À long terme, deux entités pourraient donc réduire les parts de la firme de Bezos : les fameuses autres entreprises qui s’approprient peu à peu le marché et Apple. Concernant ces premières, elles sont représentées par des acteurs chinois comme Baidu, Alibaba ou encore JD.Com. À leur sujet, Strategic Analytics rapporte que le marché de l’empire du Milieu « a connu une croissance rapide cette année, car les acteurs locaux […] suivent la même voie stratégique qu’Amazon et Google. En conséquence, le marché de l’Asie-Pacifique a atteint 20% de la demande mondiale de haut-parleurs intelligents ».

Si Apple ne fait pas l’unanimité avec son HomePod, la firme peut espérer séduire une large base de clients déjà constituée par ses ventes d’ordinateurs, de mobile et autre. De la même façon, elle a ouvert le marché aux assistants haut de gamme, une tendance qui pourrait se développer dans les années à venir.

Source

5 Partages

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire