Parrot dévoile son aile volante Disco

Parrot Disco

Après l’époque des quadricoptères, Parrot a dévoilé lors du CES Unveiled une première aile volante ultra-légère. Encore à l’état de prototype, le drone Disco se contrôlera de la même façon que les drones classiques. L’entreprise a particulièrement mis l’accent sur la facilité de pilotage de l’aile, qui ne nécessite « aucun apprentissage de vol ».

Après avoir acquis l’entreprise de drones professionnels SenseFly l’année passée, Parrot a profité de leur savoir-faire pour développer ce nouveau drone baptisé Disco (d’où la petite ressemblance avec l’aile eBee de SenseFly…). L’entreprise française qui n’en n’est pas à son premier prototype cherche ainsi à procurer une nouvelle expérience aux amateurs de modélisme, experts comme novices : le pilote automatique et les nombreux capteurs intégrés dans la base de l’aile (sonde Pitot, GPS, magnétomètre, gyroscope, accéléromètre) permettent une prise en main aisée, malgré les spécificités de l’aile. Evidemment, pour ce type d’appareil, le Skycontroller est largement recommandé, au détriment du contrôle depuis un smartphone.

Si les quadricoptères comme le Bebop 2 se stabilisent facilement au décollage, le fonctionnement de l’aile est légèrement différent : il faut l’allumer puis l’envoyer délicatement en l’air pour que celui-ci prenne son envol, et se stabilise à une hauteur d’environ 50 mètres d’altitude en maintenant une allure constante en forme de cercle. La vitesse maximum annoncée est de 80 km/h, soit 30% plus rapide que le Bebop 2. Conséquence de ces spécificités, il faut obligatoirement un espace sans trop d’obstacles pour éviter toute catastrophe (l’aile n’aura pas de détecteur d’obstacle). L’atterrissage se fera tout en douceur grâce à un système d’ultrasons capable de détecter la proximité avec le sol. Pour ceux qui ne seraient pas forcément à l’aise immédiatement, il est possible d’utiliser l’In-app Flight Plan (20€ en supplément dans l’application) pour paramétrer un trajet qui sera réalisé par l’aile en question.

Un stabilisateur spécial pour le FPV

Parrot a intégré deux stabilisateurs dans le drone Disco pour assurer une expérience optimale : le stabilisateur classique du Bebop 2 (déjà très performant) pour les photos et vidéos, ainsi qu’un stabilisateur spécifiquement dédié au FPV pour ceux qui utiliseraient un casque pour visualiser les trajectoires de leur drone. Au niveau des caractéristiques de la caméra dans le nez de l’appareil, on retrouve les mêmes que pour le dernier Bebop 2 : vidéo en Full HD (1080p) avec un appareil photo de 12MPx. Le tout devrait avoir une autonomie d’environ 45 minutes.

Le Disco drone devrait encore voir le jour en 2016, mais aucune date précise n’a été donnée. Le prix n’a pas non plus été communiqué.

Parrot Disco

Parrot DiscoParrot Disco

Parrot Disco

Parrot Disco

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié Les champs obligatoires sont marqués *

Codes HTML utilisables : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>