Accueil > Lunettes connectées > Quelques nouvelles du HTC Vive
Lunettes connectées

Quelques nouvelles du HTC Vive

Tous ceux qui ont hâte de mettre la main sur le Vive de HTC devront prendre leur mal en patience jusqu’en avril 2016. Malgré tout, cette attente prolongée ne sera pas vaine ! En effet, HTC profitera de ce laps de temps supplémentaire pour améliorer son casque.

Lors du forum de développeurs Vive Unbound à Beijing le 18 décembre, Cher Wang (le CEO de la marque) a annoncé que ses équipes avaient fait d’énormes progrès technologiques deux semaines plus tôt : voilà pourquoi les Taïwanais ont décidé de repousser la sortie de leur petit bijou, afin d’incorporer cette mystérieuse nouvelle fonctionnalité dans la version qui sera mise en vente. Wang n’en a pas dit plus, mais il a d’ores et déjà annoncé que cette surprise sera révélée lors du CES 2016. (Que vous pourrez suivre en live sur Stuffi !)

Pour savoir ce qu’il en coûtera, nos confrères d’Engadget ont un peu stalké Wang jusqu’à obtenir un indice assez vague : selon lui, lorsque les dirigeants d’HTC ont annoncé le prix à leurs employés, 80% d’entre eux ont levé la main pour montrer qu’ils le considéraient abordable, par rapport à leur salaire. Maintenant, si on va de l’ouvrier au CTO, on ne pourra pas en tirer grand-chose… Cependant, selon le site de recrutement GlassDoor, le salaire de base d’un ingénieur chez HTC varie entre 1 560$ et 1 730$ mensuels.

Cependant, on peut être assuré que son prix devrait être plus élevé que la concurrence, de par les innovations dont parle Wang, mais aussi grâce à « une expérience utilisateur, une meilleure immersion et un contenu de qualité ». Pour ce qui est du contenu, on n’en doute pas, il suffit de regarder cette vidéo de gameplay né d’une collaboration avec Valve. HTC souhaite ainsi offrir un produit de qualité à ses clients, sûrement pour éviter les désagréments comme ceux qu’a pu connaître l’Oculus Rift à ses débuts. On attend le CES pour en avoir confirmation !

HTC nous indique ainsi sa volonté de ne pas viser que les consommateurs lambdas. Audi devra par exemple proposer le Vive dans la plupart de ses showrooms, mais aussi dans certaines concessions vendant ses meilleurs haut de gamme, afin d’en faire tester virtuellement la conduite à ses clients, ou de leur en faire visiter l’habitacle (Personnellement, j’adore l’idée d’une conduite virtuelle avec un Vive dans une vraie Audi, mais de là à émuler aussi la voiture…). Selon HTC, « beaucoup plus de firmes automobiles » prendront part à ce projet que l’on peut le penser. Le casque sera aussi mis à disposition des hôpitaux, par exemple pour consulter des radios en 3D du cerveau d’un patient malade avant une chirurgie. Même les écoles en profiteront : Wang apprécie l’idée d’imaginer des enfants découvrir le corps humain grâce à son outil.

Petite nouvelle supplémentaire : selon Übergizmo, HTC souhaiterait profiter de la présence et de l’aura des milliers de cybercafés chinois afin d’y proposer son casque dans des centaines d’entre eux. Tout ça découle d’un partenariat exclusif avec ShunWang Technology, la plus grande chaîne de cybercafés du pays, qui proposera 10 minutes de test pour 5$.

Source 1 / 2

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans du jour

Promotions objets connectés et drones
noel
Comparatifet guides d'achat
 

Stufficast