Accueil > Bracelet connecté > Withings Activité Pop : le test
Withings Activité Pop
Bracelet connecté Montre connectée Santé - Bien-être Test

Withings Activité Pop : le test

La startup française a frappé fort lors du CES avec l’annonce de sa nouvelle montre connectée/capteur d’activité : la Withings Activité Pop. Après plusieurs semaines d’utilisation, voici mon test de cette nouvelle venue sur le marché.

Design et Hardware

En proposant la Pop à , Withings a fait le choix de sacrifier les matériaux. Un verre classique à la place du saphir, un bracelet en silicone au lieu du cuir et une finition en métal PVD plutôt que de l’acier inoxydable. Attention le contour en métal est très sensible aux rayures, j’en ai fait l’amer constat lorsque mon bras a frôlé un mur.

Déclinée en bleu, sable ou noir, il sera bientôt possible d’avoir accès à de nouveaux bracelets pour varier les couleurs. J’ai choisi pour ma part le modèle bleu pour être assorti à mon site préféré : Stuffi.fr. Le cadran de 3,6cm est parfait pour les petits poignets, contrairement à pas mal de smartwatches ou bracelets connectés du marché, comme la Moto 360 ou le Fitbit Charge HR que je suis également en train de tester.

Le bracelet en silicone est très (trop?) flexible, ce qui est agréable à porter, mais pas très pratique à enfiler. Dans la montre sont embarqués des capteurs de mouvements, et un accéléromètre 3 axes. Un vibreur, utile pour le réveil, est également de la partie. Le système de changement du bracelet est incroyablement pratique, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Système de fermeture Withings Pop
Le système de fermeture est très pratique

Enfin, et ce sont les deux principaux atouts de la Withings Activité Pop : elle est étanche et sa batterie (une pile ronde) promet une autonomie de 8 mois (je vous tiens au courant en août !).

Installation

Pour l’instant l’Activité Pop n’est compatible qu’avec iOS (7 et +). La mise à jour de l’application, annoncée pour la fin du mois, doit permettre la compatibilité Android. Contrairement à d’autres produits comme ceux de Fitbit, il vous faut nécessairement passer pas Health Mate (l’application Withings) pour configurer votre montre, oubliez donc l’ordinateur. J’utilise un iPhone, donc pas de soucis, mais un ami à moi a eu une mauvaise surprise avec son Sony Xperia Z3, il faudra attendre la fin du mois pour qu’il puisse utiliser son Activité Pop.

Ensuite, tout est très simple : vous téléchargez l’application dans l’App Store, créez votre compte et cliquez sur « ajouter un appareil ». À partir de là, l’application vous guide pas à pas pour finir le processus de configuration.

Mise à jour : la montre est désormais complètement compatible avec Android !

Fonctionnalités

La Withings Pop a un but : suivre votre activité physique quotidienne. Le choix de la marque a été de faire un capteur le moins visible possible, pour que l’on y pense qu’en cas de besoin. Je suis, depuis que j’utilise des objets connectés, un défenseur de cette idée, car rien ne m’énerve plus que devoir appuyer sur un bouton pour traquer mon sommeil ou pour synchroniser. Le capteur doit être présent, mais pas intrusif, et c’est vraiment le cas pour l’Activité Pop.

La montre suit vos pas de la journée et en déduira une distance parcourue ainsi que les calories brûlées. Si vous n’avez pas l’application sous la main, la petite aiguille du cadran vous indique votre niveau d’avancement en fonction de l’objectif de pas que vous vous êtes fixé.

les aiguilles de l'Activité Pop de Withings
La petite aiguille vous indique votre progression

Le suivi du sommeil est également de la partie, et tout ici est automatique, pas besoin de mettre la montre dans le mode en tapotant dessus, le lendemain matin elle aura détecté votre heure d’endormissement, de réveil, les cycles (léger ou profond) et les moments de réveils. Vous saurez également le nombre d’heures passées au lit et le temps global de sommeil.

Vous pouvez également régler une (seule) alarme, qui fera vibrer 12 fois la montre le matin. Vous pouvez voir les aiguilles de la montre vous indiquer votre heure de réveil en tapotant deux fois sur le verre après avoir immobilisé la montre pendant 5 secondes.

Fonctionnalité intéressante pour les voyageurs : si vous changez le fuseau horaire de votre téléphone, la montre suit automatiquement. Mon téléphone s’est retrouvé réglé sur l’heure de la côte ouest américaine pour amuser mes amis avec cette fonctionnalité, donc je n’en ai pas vraiment eu l’utilité pour l’instant.

Application

Pas de surprise de ce côté-là, je suis déjà habitué à Health Mate comme utilisateur de (l’excellente) balance connectée Smart Body Analyser de Withings. Pour ceux qui ne connaissent pas, toutes les informations de vos objets et services connectés sont centralisées sur la même timeline.

L’application vous permet de régler votre réveil, le système en place n’est d’ailleurs pas des plus pratiques. Ensuite vous retrouverez vos données d’activité avec les pas, le taux de remplissage de l’objectif, la distance, les calories et les sessions. Ces dernières sont d’ailleurs automatiquement détectées et que ce soit la marche ou la course à pied, cette fonction marche très bien. La natation doit suivre dans une prochaine mise à jour.

L'activité quotidienne

Vous retrouvez également les données de sommeil avec le temps passé au lit, le temps de sommeil et la ventilation entre sommeil léger, profond et éveil. Cette fonctionnalité est vraiment appréciable, pour son côté automatique. Les données semblent également très fiables.

Suivi du Sommeil

La Withings Activité Pop n’en étant qu’à ses débuts, le firmware de la montre est un peu lent à mon goût en ce qui concerne la synchronisation. Il faut attendre une bonne minute pour voir ses données s’afficher. Ce léger souci sera certainement réglé par des mises à jour du firmware et/ou de l’application.

Mon avis

Dès le CES, cette Activité Pop m’a fait une très forte impression. Et celle-ci s’est confirmée : un design de qualité, très sobre, et des données très cohérentes. Le tout pour un prix au final assez peu élevé en comparaison des montres classiques. L’autonomie et l’étanchéité sont clairement un plus. Au niveau négatif, certaines fonctionnalités sont capricieuses comme la synchronisation et le double tap pour afficher le réveil. Certains utilisateurs rencontrent des soucis avec le verre, ce qui n’est pas mon cas.

Withings va, selon moi, dans le bon sens de ce que doit devenir le quantified self : des capteurs quasi invisibles et qui s’intègrent facilement dans notre quotidien.

N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

14 commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire