Accueil > Assistant Vocal > USA : les législateurs veulent savoir si Alexa recueille des données sur les enfants
Echo Dot Kids enfants
© TechCrunch
Assistant Vocal

USA : les législateurs veulent savoir si Alexa recueille des données sur les enfants

Deux législateurs américains ont rédigé une lettre afin de déterminer si Alexa respectait la vie privée des enfants qui utilisent Echo Dot Kids.

Il y a presque un mois, Amazon présentait un nouvel appareil exclusivement dédié aux enfants : Echo Dot Kids. Plusieurs utilisateurs se sont d’abord questionnés sur la stratégie qu’allait mettre en place la firme pour proposer un produit destiné aux jeunes. Outre le choix des couleurs, l’assistant vocal permettrait également d’inculquer les bonnes manières en incitant, par exemple, les enfants à dire « s’il vous plait » et « merci » en fonction de leurs commandes. Malgré cet engouement, un tel système a également soulevé plusieurs questions portant directement sur le respect de la vie privée et des données personnelles des plus jeunes.

De fait, le sénateur Edward J. Markey (Massachusetts) et le représentant Joe Barton (Texas) ont rédigé une lettre directement destinée au PDG d’Amazon, Jeff Bezos. Daté du 10 mai, le courrier des législateurs cherche à savoir si Amazon recueille les données personnelles des enfants et si des tiers peuvent accéder à ces informations. Les deux hommes se demandent également si Amazon a collaboré avec des experts en développement de l’enfant pour concevoir l’Echo Dot Kids.

Pour sa part, Amazon a répondu dans une déclaration mise en ligne sur CNET, indiquant que la firme prenait « la vie privée et la sécurité au sérieux ». De la même façon, celle-ci a indiqué que les parents des utilisateurs pouvaient supprimer les enregistrements des enfants du Echo Dot Kids, mais également des serveurs de l’entreprise. Aucun tiers ne serait en mesure d’accéder aux données. Enfin, Amazon a déclaré qu’il adhérait à la Children’s Online Privacy Protection Act, une charte selon laquelle les compagnies doivent pourvoir une « politique de confidentialité en ligne claire et complète décrivant leurs pratiques en matière de renseignements personnels recueillis en ligne auprès des enfants ».

Néanmoins, le groupe Campaign for a Commercial-Free Childhood trouve ces mesures insuffisantes, arguant du fait que l’Echo Dot Kids pouvait potentiellement être un appareil nocif car indispensable aux enfants.

Source

3 Partages

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *