Accueil > Voiture connectée > Les premiers tests de l’Hyperloop concluants
Hyperloop One
Véhicules autonomes

Les premiers tests de l’Hyperloop concluants

Le transport du futur arrive lentement mais sûrement. Hyperloop One a annoncé aujourd’hui qu’un premier test à échelle réelle de la technologie hyperloop avait été réalisé le 12 mai dernier. Ce test réalisé sous vide a été concluant pour la suite des opérations.

Le test consistait à faire voyager un module Hyperloop One dans un tunnel sous vide en utilisant une propulsion électromagnétique et une lévitation magnétique. Ce test, réalisé au centre de recherche situé au Nevada fut un succès, car le module a atteint la vitesse de de 70 MPH soit 112 Km/h.

Tout savoir sur Hyperloop, le véhicule du futur qui va à la vitesse du son

Même si cette vitesse n’est pas celle qui sera proposée à terme, il est nécessaire pour le bon développement du projet de passer par ces étapes. La prochaine sera de faire voyager le module à plus de 400 km/h. Elon Musk avait annoncé lors du démarrage du projet que l’Hyperloop serait capable de transporter des personnes et des marchandises à plus de 750 MPH soit environ 1200 km/h. Le chantier n’est donc clairement pas terminé.

Shervin Pishevar, co-fondateur de Hyperloop a déclaré que « Hyperloop One a accompli ce que persone d’autre n’a pu accomplir auparavant en reproduisant, grâce au vide, un ciel dans un tube, comme un ciel à plus de 60 km d’altitude ». Il compare ce vide au vide interstellaire, où les vaisseaux et satellites voyagent à plusieurs milliers de km/h.

La technologie de l’Hyperloop est inédite. Elle se base sur une lévitation magnétique du pod et une propulsion électromagnétique de ce dernier dans un environnement sous vide. Cette technologie est pensée pour éviter tous les frottements possibles de freiner le pod (contact de l’air, contact avec les rails…) et pour fonctionner à l’énergie électrique, donc potentiellement produite proprement.

Raphaël Raguet

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire