Accueil > Marché > Navya envisage une levée de fonds d’environ 50 millions d’euros
Navya
Marché Véhicules autonomes

Navya envisage une levée de fonds d’environ 50 millions d’euros

Présente au CES, la startup lyonnaise a indiqué plancher sur une nouvelle levée de fonds qui devrait se situer autour de 50 à 60 millions d’euros.

Spécialisé dans les véhicules autonomes, Navya avait déjà surpris avec sa première proposition. La startup a mis en service une soixantaine de navettes entièrement autonomes. Après avoir débuté dans le quartier de Confluence à Lyon, elle s’est exportée à Paris puis à Las Vegas. Ces navettes devraient continuer de se développer sur des sites fermées, à l’exemple des aéroports, des hôpitaux ou des usines.

En parallèle, Navya se concentre sur le développement d’un autre véhicule : l’Autonom Cab, un taxi capable de transporter jusqu’à 6 personnes. S’il est entièrement autonome, les utilisateurs ont néanmoins besoin d’une application mobile pour ouvrir la porte du véhicule et lui indiquer qu’il faut démarrer. Selon le COO de l’entreprise Christian Le Borgne, Navya souhaite « mettre 40 à 60 Autonom Cabs sur le marché d’ici fin 2018 ». Si la société avait présenté son véhicule et ses annoncé ses ambitions l’an dernier, elle semble être toujours prête à se faire une place sur ce marché concurrentiel.

Pour cela, elle prévoit de réaliser une levée de fonds pour pouvoir continuer ses investissements en recherche et développement et optimiser les technologies de ses véhicules. Selon les dires du COO, « [Navya] travaill[e] déjà sur une nouvelle opération de levée de 50 à 60 millions d’euros ».

À ce titre, la startup avait déjà réalisé une levée de fonds il y a quelques mois auprès de deux groupes français : la filiale de la SNCF Keolis et l’équipementier autonomobile Veolis.

Christian Le Borgne précise aussi que l’entreprise devrait atteindre la rentabilité aux alentours de l’année 2020.

De sacrées ambitions sur un marché assailli de toutes parts par d’imposantes firmes américaines.

 

Source

6 Partages

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire