Accueil > Insolite > Le thermomètre Kinsa fait un diagnostic en une seconde
Le thermomètre connecté oculaire Kinsa
Insolite

Le thermomètre Kinsa fait un diagnostic en une seconde

Kinsa est une société déjà très active en matière de thermomètres connectés puisqu’elle en désormais à son second modèle. En cours de financement sur IndieGoGo, il se veut non seulement ultra-efficace (mesure la température en moins d’une second), et servira aussi de conseiller.

Kinsa fait partie de cette longue série de fabricants qui se lancent dans les thermomètres connectés, à l’instar du Fever Smart dont nous avons interrogé le fondateur ou encore de la chinoiserie du vendredi de la semaine passée. Le nouveau modèle imaginé par Kinsa est un thermomètre oculaire qui se connecte sans fil à un smartphone via Bluetooth. L’application mobile est disponible pour iOS et Android, et permettra aux parents de voir instantanément la température de leur enfant.

Le fondateur de Kinsa relève que beaucoup de parents sont désemparés lorsqu’ils voient leur enfant avoir de la fièvre. Pour faire face à cela, il a donc imaginé un système intelligent (baptisé Guidance) capable de donner des conseils depuis l’application mobile. Ce dernier s’appuie sur l’historique de son utilisateur pour tirer des conclusions. A cela, il crée un réseau de tous les propriétaires des thermomètres Kinsa pour permettre aux parents de voir l’évolution de l’épidémie localement (quartier, école).

L’objectif de collecte de ce thermomètre oculaire est quasiment atteint au bout d’une journée sur IndieGoGo. On peut donc imaginer que les backers se verront tous attribuer l’appareil qui est commercialisé pour seulement 40$ actuellement, contre 60$ lors de sa sortie officielle. Les premières livraisons auront lieu en novembre 2015.

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire