Accueil > Quantified Self > Santé - Bien-être > La Poste s’immisce dans la santé avec un carnet numérique
la poste esante
Santé - Bien-être

La Poste s’immisce dans la santé avec un carnet numérique

Alors que La Poste faisait ses premiers pas au CES il y a tout juste quatre ans, le groupe français s’est imposé depuis comme le fer de lance de la délégation française lors du salon américain. Cette année, La Poste a mis l’accent sur la santé connectée en dévoilant un carnet de santé numérique.

Si Apple voulait faire de son application Health le premier carnet de santé numérique, La Poste lui pique la vedette dans l’Hexagone avec une application qu’elle vient de dévoiler au CES. Elle compte devenir le « tiers de confiance » dans un milieu médical réputé sensible. Disponible dès à présent sur l’App Store et le Google Play, l’application mobile La Poste eSanté permet aux utilisateurs de collecter un certain nombre de données médicales et les gérer directement sur mobile.

Ces données sont collectées par des objets connectés grand public, par des applications mobiles de santé ou encore via des appareils fournis par les médecins. Ce carnet de santé numérique doit permettre aux médecins de mieux comprendre leur patient et d’assurer un suivi post-opératoire de meilleure qualité. Une messagerie cryptée sur l’application permet d’établir une relation régulière avec le médecin référent. Seul hic, les premiers commentaires de l’App Store affirment qu’il est pour le moment impossible d’y créer un compte.

Visible Patient : logiciel de modélisation d’organes en 3D

Également présente aux côtés de La Poste, la start-up Visible Patient réalise une démonstration de son service en ligne de modélisation d’organes en 3D à partir d’images de scanner et d’IRM. Comme nous l’a expliqué son président Luc Soler, cette technologie est particulièrement appréciée par les chirurgiens pour son côté peu invasif et rassurant. Il permet de simuler une intervention chirurgicale sur la modélisation 3D, sans prendre le moindre risque sur le patient.

visible patientLa jeune pousse s’appuie sur le service Docapost (filiale de La Poste), un leader français dans la gestion de données médicales, pour stocker et sécuriser les données collectées à grande échelle. Ces dernières sont ensuite analysées par un algorithme d’intelligence artificielle qui sera en mesure de détecter une éventuelle tumeur sur un patient. Le chirurgien utilise également cette reconstitution en relief comme support pédagogique pour faciliter la compréhension du patient.

visible patient

10 Partages

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plus d'un an que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire