Accueil > TV Connectée > Test du Google Chromecast : puissant mais frustrant
Chromecast
Télévision connectée Test

Test du Google Chromecast : puissant mais frustrant

Après l’échec de la Nexus Q, Google mise sur le ChromeCast, une clé HDMI qui permet de visualiser sur votre télévision du contenu d’une tablette ou smartphone (Android et iOS). Cette dernière est disponible en France pour 20,85 € chez Priceminister, et vient d’ouvrir son kit de développement aux développeurs. Cette annonce pourrait apporter au Chromecast les éléments qui lui manquent actuellement pour en faire une TV connectée de référence. Test complet.

Installation du Chromecast

Le Chromecast prend la forme d’une clé HDMI que vous branchez derrière votre télévision. Sont fournis dans la boite, un câble USB pour l’alimenter (le port HDMI ne suffisant pas), un dongle HDMI, au cas où la clé ne passe pas si les ports sont trop rapprochés, et une prise pour le secteur qui est aux normes américaines, donc inutile en France. Même si toute l’interface est en anglais, le Chromecast est très simple à installer. Nous avons fait une vidéo de notre installation pour que vous vous fassiez une idée.

[highlight]Mise à jour : Depuis, un grand nombre d’applications sont devenues compatibles avec le Chromecast, vous pouvez en apprendre davantage sur cet article. [/highlight]

Après avoir terminé l’installation, la clé Google est prête à fonctionner et attend votre contenu. Elle est connectée au réseau WiFi (2,4GHz), tous les périphériques compatibles connectés au même WiFi peuvent streamer leur contenu sur la télévision. Il n’y a qu’un seul bouton sur le Chromecast, il ne sert qu’à le réinitialiser. La télécommande, c’est votre téléphone ou votre tablette. À noter qu’il est compatible CEC, vous pouvez donc allumer votre télévision juste en activant le Chromecast.

[highlight]Mise à jour : Lors du Google I/O, le groupe a annoncé un nouveau système de reconnaissance des appareils à proximité qui ne nécessite plus de connexion WiFi.[/highlight]

Peu d’applications… pour l’instant !

C’est le principal défaut du Chromecast : très peu d’applications sont disponibles. YouTube, Plex avec l’option PlexPass), Chrome et Google Music sont les principales. Tout le monde connait YouTube, inutile de le présenter. Plex est un logiciel qui vous permet de gérer et visionner vos films et séries. Avec l’extension pour Chrome, vous pouvez streamer un onglet au choix. Malheureusement pour ce dernier, la latence gâche l’expérience, et nous le trouvons inutilisable. Google Music est un service de musique en ligne, concurrent de Deezer et Spotify. Pour les utilisateurs américains, d’autres applications comme Netflix sont disponibles, mais le catalogue n’en compte qu’une douzaine.

Bonne nouvelle, cette faiblesse est sur le point d’être comblée ! En effet, Google a annoncé la semaine passée l’ouverture de son SDK aux développeurs, ce qui signifie qu’ils pourront intégrer le protocole Chromecast à leurs applications, ou même créer des applications dédiées pour la petite clé de Google. L’ouverture est une excellente nouvelle, l’intérêt du service pourrait en être décuplé ! Une rumeur sur un partenariat avec SFR enfle sur la toile, s’en servir pour gérer les multi écrans des box pourrait être une solution séduisante.

Notre avis sur le Chromecast

Le principal atout du Chromecast est son prix. Vendu 20,85 € chez Priceminister, il reste bien en dessous de ses principaux concurrents : la Roku et l’Apple TV. Seulement, comme l’accent est mis sur la simplicité, il reste moins complet que ces derniers qui, eux, ont des applications directement intégrées dans le système d’exploitation. Dans le cas de la Roku, le catalogue est énorme.

Par contre, mis à part les onglets Chrome, la clé Google est très performante sur le streaming. Pour avoir testé Plex et YouTube pendant quelques jours, il n’y a quasiment pas d’attente lors du lancement d’une vidéo, et nous n’avons connu aucune latence pendant la lecture, même en 1080p. Le gros atout de la clé étant sa taille, vous pourrez la transporter facilement. Pour peu qu’il y ait un réseau WiFi dans l’hôtel où vous séjournez, le Chromecast trouve tout son sens. Petit bémol cependant, le fait de devoir alimenter avec le câble USB est un peu dommage, l’HDMI ne suffisant pas pour faire fonctionner le système.

Pour avoir un avis définitif sur le Chromecast, nous attendons de voir les applications qui vont sortir grâce à l’ouverture du SDK, ces dernières pouvant indéniablement développer l’intérêt de la petite clé HDMI.

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire