Accueil > Voiture connectée > Le chinois Baidu sur le point de lancer ses bus autonomes
bus Baidu
Véhicules autonomes

Le chinois Baidu sur le point de lancer ses bus autonomes

La firme Baidu a indiqué que sa flotte de minibus autonome, baptisée Apolong, allait bientôt entrer en service dans les rues chinoises.

Cela fait désormais quelques années que le géant chinois se penche sur les véhicules autonomes et leur technologie. La compagnie travaille principalement sur une plateforme de conduite autonome du nom d’Apollo. À ce jour, un peu plus d’une centaine de partenaires travaillent avec ce système open source, dont Jaguar Land Rover et Suning Logistcs. Outre le fait que Baidu travaille à la fabrication de véhicules autonomes, tels que les bus autonomes Apolong, elle se focalise principalement sur cette fameuse plateforme, qu’elle souhaiterait transformer en une référence auprès de nombreuses entreprises.

Lors de sa conférence Baidu Create 2018, destinée aux développeurs d’intelligence artificielle, Baidu a annoncé plusieurs nouveautés, mais elle a également diffusé une vidéo montrant son 100e bus autonome sortant de la chaîne de production. Concernant les navettes, celles-ci sont fabriquées dans l’usine de son partenaire King Long à Xiamen, dans la province de Fujian, au sud-est de la Chine. De plus, chaque véhicule qui constituera la flotte peut transporter jusqu’à 14 personnes simultanément. Le bus ne possède pas de siège pour le conducteur, ni de volant ou de pédales permettant à une personne de s’y installer pour conduire.

Durant la conférence, Robin Li, fondateur de Baidu a déclaré : « 2018 marque la première année de commercialisation de la conduite autonome. De la production en série d’Apolong, nous pouvons vraiment voir que la conduite autonome fait de grands progrès ».

De niveau 4, les minibus pourront se déplacer sans conducteur à bord dans un espace fermé. Dans un premier temps, il est prévu que les véhicules soient déployés dans certains lieux touristiques, quelques aéroports ainsi que certaines zones contrôlées de près.

Source

8 Partages
Tags

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire