Accueil > Applications > Bealder veut digitaliser les points de vente
Bealder
Applications

Bealder veut digitaliser les points de vente

La startup lyonnaise veut révolutionner le retail et l’événementiel avec sa plateforme Bealder. Nous avons pu discuter avec Benjamin l’un des fondateurs qui nous a présenté sa société.

Localisation au mètre près

Un module iBeacon permet de localiser un smartphone dans un rayon de 30m et de manière très précise. Bealder va permettre aux possesseurs de cet objet connecté de configurer et d’envoyer des notifications personnalisées aux clients dans le magasin, en fonction de leur besoin.

Ce système fonctionne en Bluetooth Low Energy, qui permet une grande autonomie. Cas concret : dans un magasin de vêtements, lorsque vous passez devant le rayon accessoire, vous recevez, sur votre téléphone, une notification qui vous prévient des produits en promotion.

Très utile pour le retail, cette technologie peut trouver sa place dans les musées, ou encore l’événementiel, comme le montre la vidéo ci-dessous qui montre un jeu créé par Bealder, qui mélange gamification et objets connectés.

iBeacon, mais pas que…

Le but de Benjamin est de «digitaliser les espaces». Pour ce faire, la plateforme Bealder ne se limite pas qu’à la technologie des iBeacons. Une des fonctionnalités déjà existantes est le Geofencing. Derrière ce mot complexe se cache un fonctionnement simple. En utilisant un module dédié, on peut détecter une personne qui arrive à proximité du magasin (jusqu’à plusieurs centaines de mètres), et lui envoyer une notification. Le but étant de créer du trafic dans le point de vente.

Geofencing

L’équipe de Bealder est en train de travailler sur d’autres modules pour pouvoir exploiter pleinement son logiciel, qui permet, en plus de configurer les messages personnalisés, de recueillir de vraies statistiques (temps de présence dans le magasin, pics de présence, etc.). L’utilisation de cette technologie nécessite une intégration de Bealder dans les applications mobiles des points de vente. La chaine de magasins Lick déclarait vouloir digitaliser le point de vente, ils parlaient certainement de technologies similaires.

Cette société lyonnaise a déjà une équipe d’une demi-douzaine de personnes et veut se faire une place sur le marché des objets connectés BtoB.

Site officiel.

17 Partages

Vincent Bouvier

Dingue de nouvelles technologies, j'ai créé Stuffi pour partager avec vous les objets connectés qui me passionnent. Business developer et éditeur de contenus.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire