Accueil > Montre connectée > Au Royaume-Uni, on pourrait interdire les montres (connectées ou pas) dans les salles d’examen
Montre connectée

Au Royaume-Uni, on pourrait interdire les montres (connectées ou pas) dans les salles d’examen

Image Free-Photos (via Pixabay)
Pour un surveillant, il peut être difficile de faire la différence entre une montre classique et une montre connectée (avec laquelle on peut facilement tricher aux examens).

Au Royaume-Uni, on envisage très sérieusement de faire interdire toutes les montres dans les salles d’examen. Si les smartwatch sont déjà interdites, une enquête menée par l’Independent Commission on Examination Malpractice, chargée d’étudier les nouvelles techniques pour tricher durant les examens, conclut que le mieux serait d’interdire toutes les montres, qu’elles soient connectées ou non.

En effet, il serait difficile pour les surveillants dans les salles d’examen de faire la distinction entre une montre classique et une montre connectée capable d’aller sur le web. « Cela peut ressembler à une montre indiquant l’heure et, en réalité, vous appuyez sur un bouton pour en faire une montre de type courrier électronique. Si vous ne les interdisez pas tous, je pense que vous confiez un travail très difficile aux surveillants qui inspectent une salle d’examen. Donc, je pense que la chose évidente à faire ici est d’interdire les montres », explique Sir John Dunford, président de la commission.

Les recommandations publiées par cette commission n’ont pas été prises à la légère. En effet, dans un communiqué, l’Ofqual, l’organisme britannique qui régule les examens, indique que celui-ci travaillera avec les autres parties prenantes afin d’appliquer ces recommandations. Ainsi, dès l’année prochaine, le Royaume-Uni pourrait interdire toutes les montres en salle d’examen.

Bien entendu, il ne s’agit pas de la seule recommandation pour lutter contre les fraudes. Par exemple, la commission conseille également de surveiller le dark web pour vérifier si des sujets d’examens n’y sont pas mis en vente.

Source

Setra

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire