Accueil > Drones > Alphabet veut fournir de la 5G avec des drones
Le drone Centaur
Drones

Alphabet veut fournir de la 5G avec des drones

Après le Project Loon de Google qui va utiliser des ballons et des drones Titan pour envoyer de la 4G et les drones Aquila du projet Internet.org de Facebook, Alphabet lance le projet SkyBender afin de généraliser l’accès à Internet via des UAV, jusque dans le Tiers-Monde.

S’armant d’une flotte de drones en guise d’antennes, l’expérience devrait non seulement connecter des pays reculés… Mais elle leur offrirait de surcroît la 5G ! Pour vous donner une idée, on estime que cette nouvelle itération sera 40% plus rapide que la LTE-A (ou 4G+), elle même plus rapide que la 4G et déjà capable de nous envoyer 300 Mo par seconde.

Mis au point dans le Nouveau-Mexique, les premiers prototypes, seraient construits chez… Virgin Galactic ! Vous savez, l’entreprise de Richard Branson qui propose du tourisme spatial ? Google y loue en effet un hangar de presque 4,6 km² pour près de 1000$ par jour, en plus des 300.000$ versés à SpacePort pour la création de datacenters et de transmetteurs.

Pour la conception, c’est bien sûr Titan, l’entreprise rachetée par la firme de Mountain View dans le cadre du project Loon en Avril 2014, qui s’y colle. Les appareils, à énergie solaire évidemment, les Centaur, utiliseraient un tout nouveau moyen de diffusion appelé transmission radio d’ondes millimétriques. L’intérêt ? Éviter les réseaux actuels, surchargés par les smartphones. Mais ne vous attendez pas à les voir au-dessus de votre tête de sitôt ! En effet, cette technique pose encore quelques soucis comme leur courte portée ou leur volatilité ; elles sont par exemple nettement moins performantes dès lors que l’air est humide, alors imaginez quand il pleut… De plus, les tests n’ont été autorisés par la FCC que jusqu’en Juillet pour le moment, mais nul doute que Larry Page et cie sauront les convaincre de rallonger ce délai.

Une aubaine pour Google Fiber !

Pour rappel, Alphabet est la holding qui sépare les activités anciennement sous le giron de Google. On y retrouve donc le moteur de recherche d’un côté, puis les laboratoires Google X ou encore Access, qui regroupe Fiber, Loon et SkyBender.

Valentin

Techno

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire