Accueil > Cryptos > Youtube : des annonces publicitaires ont servi à miner de la crypto-monnaie
crypto-monnaie Monero
Cryptos

Youtube : des annonces publicitaires ont servi à miner de la crypto-monnaie

Des utilisateurs ont repéré que la plateforme de vidéos hébergeait des publicités chargées de miner de la crypto-monnaie via les processeurs des internautes.

La technique du cryptojacking consiste à utiliser votre processeur, sans que vous ne soyez au courant, pour miner de la crypto-monnaie. Si la pratique semble être à la mode, c’est le célèbre site de torrent The Pirate Bay qui s’était fait épingler pour ses méthodes légèrement douteuses. À l’époque repéré par The Torrent Freak, le site web utilisait un script en JavaScript du nom de Coinhive afin de miner une crypto-monnaie du nom de Monero. Une fois de plus, le script en question a été utilisé par les auteurs à l’origine du cryptojacking sur YouTube.

Les utilisateurs en question auraient exploité les faiblesses de la plateforme DoubleClick de Google. Ils auraient ainsi mis en ligne des annonces ayant pour but d’exécuter ce fameux script Coinhive et de prendre à leur compte les ressources CPU des utilisateurs. Mardi 23 janvier, de nombreux utilisateurs ont été notifiés par leur antivirus et malgré le changement de navigateurs, le problème semblait toujours être là.

Trend Micro, société de sécurité basée à Tokyo a annoncé avoir « observé que le nombre de détections du mineur web Coinhive a triplé en raison d’une campagne de pub malicieuse ». Le Japon, la France, Taiwan, l’Italie et l’Espagne ont été les cibles des auteurs de l’attaque.

Ces derniers ont aussi intégré Coinhive à des annonces publicitaires pour des antivirus. De cette façon, ils espéraient que les auteurs achètent les antivirus et installent des malwares sur leurs ordinateurs.

Un porte-parole de Google a reconnu les pratiques et annoncé que la firme allait prendre des mesures pour stopper cette pratique, qu’il décrit comme un abus à l’encontre des règles d’utilisation du service de vidéos.

Si cette nouvelle pratique en vogue pourrait devenir une alternative à la publicité, il est vital d’impliquer les utilisateurs en étant transparent sur ces pratiques.

Source

Louise Millon

J'aime l'univers des technologies, comme ceux de la littérature, des séries et du surf. Je pense qu'il faut mettre le lait après les céréales.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire