Accueil > Quantified Self > Iota, un concurrent de Sigfox sur Kickstarter
Iota, un réseau d'objets connectés sur Kickstarter
Quantified Self

Iota, un concurrent de Sigfox sur Kickstarter

Après avoir levé 350.000$ auprès d'un VC américain, Iota a pour objectif de trouver son public sur Kickstarter: Il s'agit d'un réseau pour objets connectés créé par la communauté, et donc entièrement gratuit.

Si les objets connectés prennent l’essor qu’on leur promet dans les prochaines années, les réseaux mobiles risquent d’être fortement perturbés par le volume de données à faire transiter. Face à ce constat, c’est tout d’abord le toulousain Sigfox qui s’est lancé sur le marché en développant un réseau dédié à l’internet des objets. Après avoir levé 350.000$ auprès du fonds Zenshin Capital l’année passée, un concurrent américain nommé Iotera s’est lancé sur Kickstarter, avec l’objectif de collecter 250.000$.

Iota sera uniquement disponible aux Etats-Unis pour le moment et sera composé d’un réseau de boîtiers (les « Home Base ») détenus par les particuliers eux-mêmes qui pourront ainsi couvrir les objets connectés. Chaque boîtier à une portée de 4 miles environ (6.4km), il faudra ensuite atteindre une masse critique afin que ces boîtiers couvrent l’ensemble du territoire. Les fondateurs expliquent qu’il suffira de 10 boîtiers pour couvrir une ville de la taille de San Francisco. Il est conseillé d’attacher les Home Base sur une fenêtre, pour éviter qu’un mur porteur d’obstrue les ondes.

un réseau basé sur la communauté

Ce qui le différencie des réseaux actuels, c’est qu’il est entièrement gratuit, et basé sur la communauté.

Sur chaque objet connecté, il faudra ensuite rajouter un second module baptisé Iota, qui mesure 4.3 cm x 2.2 cm x 1.1 cm. C’est celui-ci qui devra être à moins de 4 miles d’un Home Base pour pouvoir interagir. Les Iota ressemblent grandement aux boîtiers / clés automatiques de voitures. A l’évidence, Iota n’est donc pas fait pour être attaché à un bracelet connecté, mais plutôt sur des vélos, voitures, stations météos ou animaux de compagnie.

Une application mobile est disponible et permet de localiser sur une carte les différents Iota, délimiter des espaces en dehors duquel le Iota ne peut sortir (ex : utile pour un chien). Si les limites sont franchies, un haut parleur intégré dans Iota peut émettre un son. Un capteur de température y est également intégré.

Côté prix, le tarif early-bird pour le Iota est de 99$ (contre 199$ une fois la campagne terminée). Il inclut évidemment aussi une Home Base.

Vidéo de présentation de Iota :

Voici un exemple illustré pour mieux comprendre le fonctionnement du réseau : 
Infographie du réseau Iota
Infographie du réseau Iota

À propos de l'auteur

Jean-Guillaume Kleis

Passionné de nouvelles technologies et webmaster à mes heures perdues, cela fait maintenant plusieurs années que je partage mes découvertes sur Stuffi, avec toujours le même plaisir !

1 commentaire

  • Pas sur que ce soit concurrent: iota se positionne clairement dans l’univers de la localisation d’objet, ou il y a plusieurs solution de tracking (gps + sim, wifi, bluetooth, mais aussi sigfox), avec des produits grand public et sans possibilités d’API

    Sigfox se positionne plus comme un operateur permettant aux objets connecté de communiquer avec un protocole bas débit.

    Neanmoins, rien n’empeche liota de pivoter si jamais cela ne marchais pas….

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire