Accueil > Quantified Self > Santé - Bien-être > Un objet connecté singapourien pour aider les malades de Parkinson
Santé - Bien-être

Un objet connecté singapourien pour aider les malades de Parkinson

Un équipe d’étudiants singapouriens a été récompensée au concours Invent 50, organisé par Intel. Leur projet ? Un objet connecté portatif permettant de faciliter la vie des patients atteints de la maladie de Parkinson. 

Le but premier pour beaucoup d’objets connectés est de faciliter la vie de leurs utilisateurs. C’est dans cette ligne que s’inscrit l’objet connecté crée par une équipe d’étudiants de la National University of Singapour (NUS). Leur projet leur a permis de remporter 10.000 $ de Singapour lors du concours Invent 50, organisé par Intel. Entre 6.000 et 8.000 personnes souffrent de la maladie de Parkinson à Singapour. Cette maladie dégénérative affecte les centres nerveux des patients, entrainant des pertes d’équilibre et des chutes.

L’objet connecté de l’équipe PD Loggers détecte une potentielle chute avant qu’elle advienne, invitant l’utilisateur à modifier son comportement (en s’asseyant, par exemple). En quelques mois seulement, la jeune équipe a mis au point un dispositif qui pourrait être commercialisé. Celui-ci est en fait constitué d’un lot de capteurs venant se placer sur le corps du patient, récoltant différentes données et les analysant pour en déduire les phases à risque. S’il n’y a pas de date de commercialisation annoncée, l’aide d’Intel pourrait aider l’équipe à accélérer le développement du produit.

À LIRE : Des objets connectés contre Alzheimer

Barthélémy Touraine

Amateur de montres et persuadé que les objets connectés sont notre avenir, j'aime dénicher des projets innovants sur des sites de crowdfunding.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Laisser un commentaire