Les joueurs du FC Nantes utilisent une gélule connectée

Lorik Cana Lorik Cana du FC Nantes

Les objets connectés commencent à s’intégrer de plus en plus dans le quotidien des sportifs de haut niveau. Dernier test en date, la gélule thermomètre connecté pour les joueurs du FC Nantes.

Cette pilule, dénommée e-Celsius Performance, est développée par la société BodyCap. Elle a été ingérée par dix joueurs du FC Nantes lors des matches contre Rennes et le PSG. Le but était d’analyser les effets des moyens de récupérations mis en place par le club comme la cryorécupération.

L’atout mis en avant par la société est que la gélule, contrairement à un wearable, ne gène pas le joueur dans ses mouvements. La gélule transmet les données toutes les 30 secondes par télémétrie (433MHz). Si le récepteur est à moins de 3 mètres, les données sont collectées en direct, sinon la gélule peut enregistrer les données de récupération pendant 16 heures.

Toutes les données ont été collectées le lendemain des matchs et ont permis d’obtenir une analyse détaillée des réactions de chaque joueur et de mesurer objectivement les effets des moyens de récupération du club. Deux objectifs pour BodyCap : faire rentrer la gélule dans le quotidien des clubs de haut niveau, et qu’elle permette d’améliorer les performances des sportifs. Même si elle ne peut pour l’instant rien faire contre les pieds carrés de Johan Audel, elle peut permettre d’adapter les programmes de récupérations en fonction de la réaction de chaque joueur.

BiodyCap sera au CES, on essayera d’aller à leur rencontre pour qu’ils nous parlent de leur technologie, et des évolutions possibles pour la société, un an après sa levée de fonds d’un million d’euros.

Source

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié Les champs obligatoires sont marqués *

Codes HTML utilisables : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>