Accueil > Quantified Self > Sport > La FIFA veut équiper les joueurs de capteurs d’activité
FIFA HQ

La FIFA veut équiper les joueurs de capteurs d’activité

Oui, aujourd’hui on va parler foot, sans parler de Neymar et du PSG. A l’heure où les trackers d’activité sont portés par de nombreux sportifs amateurs, pourquoi ne pas en faire profiter aux sportifs professionnels ? C’est la question que se pose la FIFA qui souhaite autoriser le port de ces trackers aux joueurs professionnels pendant les matchs.

Zepp Football au meilleur prix

La plupart des clubs équipent déjà leurs joueurs de ce genre d’équipements connectés mais uniquement pendant l’entrainement. La FIFA et l’IFAB, chargée de créer et d’appliquer les règles du football, souhaitent imposer un standard d’équipement électroniques à des fins d’analyses de performances et de santé.

Ainsi, ils veulent que les joueurs portent bracelets et dossard connectés pour recevoir les informations en temps réel, rythme cardiaque, distance parcourue, vitesse, fatigue, balles frappées etc…

Le gros problème qui va se poser sera de savoir qui détiendra ces données et qui y aura accès ? La plupart des joueurs changent régulièrement de clubs, au gré de l’argent (non, la plupart sont d’abord passionnés) et il faut donc savoir ce qui devient des données enregistrées auparavant. Vont-elles également être transférées au club suivant ou seront-elles effacées ?

Évidemment, l’équipement utilisé doit être très efficace. Même si la plupart des équipements grand public sont bons comme le ZEPP Play, ils font parfois quelques erreurs. Ce genre d’incidents ne posent pas nécessairement problème à un particulier mais les clubs de la FIFA misent très gros sur leurs joueurs et ne peuvent se permettre d’avoir des statistiques erronées.

Lukas Brud, secrétaire de l’IFAB avoue avoir quelques réserves sur cette nouveauté qu’espère la FIFA. Il estime que la capacité d’un joueur à exceller sur le terrain ne réside pas uniquement dans ses statistiques de santé et ses performances physiques. Il ajoute que « si les données disent que vous êtes mauvais mais que vous mettez plus de buts que n’importe qui, alors comment voulez vous juger la performance d’un joueur ?« . Une application également intéressantz pourrait être de voir les statistiques des joueurs en temps réel pendant un match, pour le plaisir des téléspectateurs.

Quelle que soit l’issue de ce débat, il faut reconnaitre que la FIFA et les autres comités sportifs se rendent finalement compte du potentiel qu’a la technologie moderne et grand public dans le sport à haut niveau. Les performances sportives d’aujourd’hui n’ont jamais été aussi excellentes et la mise au point de matériaux et d’équipements toujours plus avancés ne vont pas ralentir cette tendance. Source

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *