Le projet de voiture du futur de Faraday mal en point

La smartcar FFZERO1 de Faraday

L’entreprise Faraday Future avait créé la sensation au CES 2016 en conviant des centaines de journalistes lors de la présentation de la FFZERO1, le véhicule connecté et très puissant qui se voulait le futur des voitures connectées. Mais le projet semble être dans une mauvaise passe…

Pour commencer, c’est l’équipe du projet qui aurait subi de sacrés dégâts. Porter Harris, le pilier principal de FF, l’a quittée en emmenant avec lui les brevets de la batterie électrique de la FFZERO1, qu’il a lui-même conçue et imaginée de A à Z. Quand on sait que c’était une des pièces maîtresses du prototype, il y a de quoi s’inquiéter.

Mais ce n’est pas tout. Faraday Future rencontrerait de gros problèmes quant au développement du pilote automatique et du contrôle par smartphone de la voiture… Là aussi, 2 points phares du concept éblouissant présenté il y a 2 mois. L’entreprise tenterait même d’approcher des firmes comme Google pour utiliser leur technologie plutôt que de s’enchevêtrer dans le développement d’un système autonome propriétaire.

Et le pire dans tout ça… C’est que Faraday serait une compagnie fantôme. Aucune trace de la société en Californie, là où elle est censée y employer 260 ingénieurs ! L’État du Nevada, où la société prévoyait de construire une usine à 1 milliard de dollars, lui réclame d’ailleurs 75M$ de caution, sûrement par méfiance du dossier.

Malgré tout, certaines sources continuent d’affirmer que le programme suivrait son cours, en ne préparant plus 13 mais un seul modèle issu de celui présenté au CES de Las Vegas. Il se rapprocherait d’une berline de luxe, à l’instar de ce que propose Tesla en ce moment. Loin de nos attentes, le véhicule ne serait pas une « tueuse de Tesla » selon un cadre de FF, et serait même plus lourd et encombrant, en restant tout de même « beau et sculpté ». Le prix tournerait aux alentours de 150.000$ pour un lancement fin 2017.

Le constructeur automobile d’Elon Musk peut se rassurer, la concurrence n’arrivera pas de sitôt.

Source

 

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié Les champs obligatoires sont marqués *

Codes HTML utilisables : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>