Accueil > Domotique > 135 apps disponibles sur le store de l’Amazon Echo… Mais alors, c’est bien ce joujou ?
Domotique

135 apps disponibles sur le store de l’Amazon Echo… Mais alors, c’est bien ce joujou ?

Le Amazon Echo

L’Amazon Echo est une sorte de hub domotique sous forme d’enceinte, compatible avec IFTTT. L’entreprise de Jeff Bezos indique aujourd’hui que le store qui lui est dédié vient d’atteindre les 130 applications disponibles !

Amazon aurait en effet construit discrètement un catalogue assez complet d’applications pour son appareil. Alexa, via sa section Skills, propose donc 130 applications que vous pourrez utiliser avec votre domotique : c’est déjà beaucoup quand on sait que cette catégorie n’est ouverte aux développeurs que depuis le mois d’août !

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler d’Alexa, et c’est logique quand on connaît la popularité de l’Amazon AppStore, qui offre un large choix d’applications pour Android et pour les Kindle. De toute manière, ne vous étonnez pas d’être passé à côté : Amazon ne parle pas ici d’applications, mais de « skills » (compétences) ; c’est comme ça que la firme de Seattle préfère appeler ces « extensions » ajoutant des fonctionnalités à son Echo.

Alexa, si vous ne le savez pas, est l’équivalent de Cortana, Siri ou Now : un assistant vocal auquel vous pouvez poser des questions. Il est capable de gérer des tâches et des listes de courses, de commander sur Amazon bien sûr, de vous lire l’actualité ou des infos comme la météo, de jouer de la musique, de programmer des alarmes, mais aussi de contrôler certains objets intelligents de votre smarthome comme vos ampoules.

La première application disponible a été StutHub, vous permettant de savoir ce qu’il se passe près de chez vous. Selon le dernier décompte de nos confrères américains de TechCrunch, 135 « skills » étaient disponibles. La plupart ne sont pas très utiles mais vos enfants adoreront : des bruits de pet, des blagues, etc.

Néanmoins, des skills de qualité font leur apparition depuis quelques temps : 7-Minute workout peut télécommander votre TV, vous pouvez consulter les news ou la météo avec AccuWeather, le HuffPost ou TechCrunch, une autre vous permet de savoir où vous êtes garé et combien il vous reste d’essence grâce à Automatic, une autre encore vous permet de trouver des recettes de cuisine… Que pouvez-vous faire d’autre ? Des cocktails, consulter les horaires des transports en commun, découvrir les concerts à venir avec BandsInTown, écouter des citations avec Fidelity, localiser votre famille avec Glympse, écouter une traduction instantanée, et même jouer au Bingo avec Alexa !

Le catalogue Alexa

Le seul souci ? Comparé au nombreuses apps inutiles, cet avantage est moindre. Le store n’est pas rendu à l’essentiel, car les applications ne sont pas catégorisées. De plus, les commandes vocales sont différentes selon les skills et il est facile de les oublier : « ask », « tell me », « give me », « open »… Et elles ne sont bien sûr indiquées que sur la page du logiciel correspondant dans le store.

Heureusement, la nuance est peut-être en marche : Amazon tente de rajouter quelques fonctionnalités, dernièrement, on a ainsi pu voir apparaître un champs de recherche, ou encore la possibilité de noter les applications. Mais même en tentant d’utiliser des mots-clés décrivant des skills que l’on connaît ; « news », « travel », « events », on ne retrouve pas le contenu voulu. Alexa a encore du chemin à faire !

Malgré tout, Echo commence à devenir le plus populaire des hub domotiques aux USA, et c’est compréhensible quand on connaît son prix de 200$, assez peu élevé pour ce genre de système. À l’occasion du Black Friday, Echo est devenu le produit au coût supérieur à 100$ le plus vendu par Amazon ! Et il continue aujourd’hui à glaner le top 5 des appareils les plus vendus, en ayant 4,5 étoiles sur 5 pour plus de 30 000 notes !

Sa popularité finira forcément par lui profiter ; les développeurs seront forcément attirés par de tels chiffres. Mais la tâche qui s’offre à eux n’est pas des moindres ; il leur faudra fournir un travail de qualité pour espérer satisfaire les consommateurs. Les add-ons d’Alexa sont aujourd’hui gratuits, mais il ne serait en effet pas étonnant de voir Amazon développer une stratégie de monétisation autour de sa plateforme, qui sait, peut-être via des achats vocaux ?

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans du jour

Promotions objets connectés et drones
noel
Comparatifet guides d'achat
 

Stufficast