Accueil > Drones > 4 drones stars du salon de l’agriculture
Drones

4 drones stars du salon de l’agriculture

L'aile volante eBee de Sensefly

Le salon de l’agriculture a débuté aux Portes de Versailles le 27 février dernier, et avec son flot de nouveautés arrive une drôle d’innovation dans un milieu aussi marginal : les drones ! Nous avons découvert 3 entreprises françaises déjà lancées dans le domaine que nous vous détaillons en détail.

Oz

L'Oz de Naïo

Cette grosse machine qui ressemble à un tracteur pour enfants, c’est un drone ! Déjà commercialisé par la société Naïo, le Oz 440 est un robot destiné à désherber les cultures (au-dessus ou entre les rangées) et à aider au maraîchage. Grâce à sa taille réduite, il peut se faufiler partout et sera même un atout pour le jardin familial ! Capable de remplacer une bonne vieille bêche, l’engin sait aussi retourner la terre tout en suivant un tracé déjà délimité par l’agriculteur. Durant son trajet, il peut même éviter les obstacles et s’adapter en fonction de son environnement.

Avec des accessoires qui viennent s’ajouter à l’outil, celui-ci pourra porter des charges lourdes ou couper les mauvaises herbes. Connecté, l’automate envoie un SMS à l’exploitant dès sa tâche accomplie ou lorsque la batterie est déchargée pour le notifier ! Pour finir sur les caractéristiques techniques du produit, sachez que son autonomie de 4h lui permet de nettoyer 48 rangées de plantes de 100m. Il mesure 40 cm de large pour 1m de long et est totalement silencieux.

Cosi

Le Cosi de Naïo

Autre produit de la gamme de véhicules électriques de Naïo, le Cosi est capable de larguer au-dessus des champs des capsules contenant des insectes s’attaquant aux parasites des végétaux. Cette bineuse intelligente est dotée de 2 roues motrices écartées de 30 cm et est capable de fonctionner pendant 3 à 7 heures en désherbant 100 m en moins de 4 minutes ! Silencieuse aussi, elle adopte des dimensions de 46 cm de large pour 1,5 m de long et 1 m de hauteur.

Le robot de l’IRSTEA

Le drone agricole de l'IRSTEA

L’institut national de recherches en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA) a présenté ce concept, toujours au stade de prototype, et composé de 2 machines autonomes connectées entre elles. Équipées de capteurs thermiques et de lasers, elles sont capables d’assister le cultivateur dans ses tâches les plus longues et difficiles, notamment l’étude des végétaux qui l’expose à de potentiels risques chimiques.

Leur communication leur permet notamment d’effectuer de nombreuses actions conjointement comme analyser des végétaux en les observant à 360° grâce à un passage de chaque côté de la rangée.

Le plus gros des deux appareils peut aussi faire office de « remorque » : en suivant l’agriculteur, il pourra porter des charges inconfortables comme les récoltes ou les insecticides.

Parrot, maître du survol de parcelles

L'aile volante eBee de Sensefly

Grâce à son expérience indiscutable dans les drones de loisir, le fabricant s’est d’ores et déjà fait une place dans les drones aériens agricoles, notamment avec sa filiale Airinov spécialement dédiée aux professionnels. Le drone Eeby créé par Sensefly, une start-up rachetée par Parrot, est une aile volante qui se couple à la nouvelle caméra dernière génération Sequoia afin d’analyser tout un tas de données relatives à la culture des champs pour optimiser l’irrigation, la diffusion de pesticides et l’estimation du rendement. En scrutant et en cartographiant les sols, elle peut même détecter des parasites et gérer la fertilisation des sols !

L’Eeby a eu tellement de succès que c’est le concept à l’origine de la Parrot Disco destinée au divertissement et dévoilée au CES de Las Vegas !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans du jour

Fitbit Surge

175€(-30%)

Philips Hue Lux

55€(-33%)

Phantom 3

529€(-42%)

Domadoo
Comparatifet guides d'achat
 

Stufficast