Accueil > Marché > 2020 : 33,2M de montres Android contre 31M d’Apple Watch
Marché Montre connectée

2020 : 33,2M de montres Android contre 31M d’Apple Watch

La Moto 360 2ème génération

Après avoir dévoilé les chiffres records des objets connectés vendus rien qu’en 2015, IDC nous informe aujourd’hui de l’avenir du marché des montres connectées en prévoyant quels seront les systèmes d’exploitation les plus utilisés en 2016 et en 2020. 82,5 millions de montres en circulation sont par ailleurs attendues.

Apple semble clairement dominer le classement : grâce à son Apple Watch dont le lancement a été comme d’habitude un réel succès malgré des caractéristiques techniques déplorables, la firme à la Pomme s’en sort très bien et devrait atteindre les 14 millions de vente en 2016… Contre rien de moins que 31 millions dans 4 ans ! La Watch 2 que les consommateurs ordinaires attendent avec impatience devrait y être pour quelque chose.

L'étude d'IDC

Google ne se laisse pas faire : bien qu’Android Wear soit juste derrière avec un tout petit 6,1M en 2016, elle devrait vite rattraper la concurrence avec 28,8M de ventes en 2020. Et c’est sans compter les montres équipées d’Android (et non Android Wear) qui seront distribuées 1 million de fois en 2016 pour atteindre le chiffre de 4,3 millions en 2020. Au total, Google équipera donc plus de 33M de montres d’ici là. Alors que l’on espérait vraiment que la firme de Mountain View impose son OS dédié aux smartwatches, il reste apparemment de malheureux constructeurs qui ne seront toujours pas à la page d’ici là et qui continueront à utiliser le système conçu pour les smartphones et tablettes… Remercions tout de même la gamme de partenaires du programme Wear qui est capable de nous fournir la plus large palette de montres connectées utilisant le même soft à ce jour, pour le bonheur des early adopters !

En ce qui concerne les autres logiciels que l’on connaît, c’est bien sûr Tizen qui arrive en troisième place : Samsung écoulerait 5,4 millions de ses objets en 2020. Pour le reste, Pebble semble tout bonnement destinée à disparaître du marché comme sa situation financière délicate le laisse déjà présager : une hausse d’à peine 200K produits délivrés. La faute à une politique technologique qui n’aura pas su évoluer avec son temps : bien que précurseur du marché en 2012 avec de très bons outils pour l’époque, l’entreprise n’a jamais su rebondir en fonction de ses fluctuations et des bien meilleurs services proposés par Google ou Samsung.

Pour finir, RTOS et Linux font même mieux que Pebble : pourquoi ? Tout simplement car ce sont des OS très abordables et donc utilisés par les fabricants de montres bas de gamme ou même de contrefaçons ; machines que l’on trouve très facilement en Chine, pays où la demande énorme est vite satisfaite par de faibles prix.

Source

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans du jour

Fitbit Surge

175€(-30%)

Philips Hue Lux

55€(-33%)

Phantom 3

529€(-42%)

Domadoo
Comparatifet guides d'achat
 

Stufficast